Valls et Taubira en opération séduction à Marseille

le
0
Le ministre de l'Intérieur a confirmé la venue à Marseille de 205 policiers en renfort dans le cadre des nouvelles zones de sécurité prioritaires.

En visite commune dans la cité phocéenne, pointée du doigt comme une ville symbole d'une «capitulation de l'Etat devant une situation difficile» par Christiane Taubira, les deux ministres ont joué la carte de l'entente cordiale, alors que Manuel Valls se voit taxer de droitier par une partie de la gauche. Afin d'éteindre toute forme de polémique naissante, les ministres ont donc multiplié les amabilités l'un envers l'autre. «Nous nous déplaçons ensemble. Elle sait combien j'ai de l'affection pour elle (...) combien nous partageons la même conception de la République», a d'abord déclaré le Ministre de l'Intérieur, avant que la Garde des Sceaux ne lui rende: «Au delà de l'amitié et de l'estime réciproque qui nous lient, nous exerçons des responsabilités régaliennes différentes dans l'unité de l'Etat.»

Une dernière remarque ciblée alors que les divergences entre le Ministre de l'Intérieur et la Garde des Sceaux sur leur approche de la sécurité intérie

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant