Valls et le "sein nu" de Marianne font réagir politiques et internautes

le
0
Face à la majorité réunie lors d'un meeting à Colomiers (Haute-Garonne), Manuel Valls a fait une sortie remarquée en faisant une allégorie sur Marianne.
Face à la majorité réunie lors d'un meeting à Colomiers (Haute-Garonne), Manuel Valls a fait une sortie remarquée en faisant une allégorie sur Marianne.

Voilà une fin de discours très remarquée... Lors du meeting de la majorité lundi à Colomiers (Haute-Garonne), Manuel Valls s'est offert en conclusion une tirade sur la « liberté » des femmes : « Marianne, le symbole de la République, elle a le sein nu parce qu'elle nourrit le peuple, elle n'est pas voilée parce qu'elle est libre. C'est ça, la République. »

Après un mois d'août agité et des divisions à peine masquées au sein du gouvernement sur la polémique autour du port du burkini, le Premier ministre persiste et signe. Les visages figés de Najat Vallaud-Belkacem et Marisol Touraine lors du prononcé de cette phrase en disent long. Pourtant, Manuel Valls avait prévenu le 26 août sur sa page Facebook : « Assumons le débat sur le burkini », écrivait-il noir sur blanc, en revenant notamment sur la décision du Conseil d'État se prononçant sur l'arrêté du maire de Villineuve-Loubet qui estimait qu'il portait « une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales ».

Des propos qui n'ont pas manqué de faire réagir une ancienne membre du gouvernement, celui de Jean-Marc Ayrault à l'époque : Cécile Duflot, rarement élogieuse envers l'action de l'exécutif et encore moins vis-à-vis de celle de Manuel Valls, pour qui elle n'a jamais caché son inimitié. Sur Twitter, l'ancienne ministre a immédiatement fait part de son désaccord...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant