Valls et Hollande demandent l'arrêt de la grève à la SNCF

le
13
FRANÇOIS HOLLANDE ET MANUEL VALLS EXHORTENT LES CHEMINOTS À METTRE FIN À LA GRÈVE
FRANÇOIS HOLLANDE ET MANUEL VALLS EXHORTENT LES CHEMINOTS À METTRE FIN À LA GRÈVE

ORDINO Andorre (Reuters) - François Hollande et Manuel Valls ont exhorté vendredi les cheminots français à mettre fin à leur mouvement de grève qui, ont-ils dit, n'empêchera pas l'examen par l'Assemblée nationale du projet de loi de modernisation ferroviaire.

"La réforme, elle est faite pour qu'il y ait un meilleur service public, donc qu'il y ait des assurances qui peuvent être données aux cheminots c'est tout à fait légitime, elles ont été fournies", a déclaré le président français lors d'un déplacement en Andorre.

"Maintenant, la réforme doit être présentée au Parlement et elle doit être votée et à un moment, et le moment est arrivé, un mouvement doit s'arrêter, ça ne veut pas dire que le dialogue ne puisse pas continuer", a-t-il ajouté.

Le mouvement de grève déclenché mardi soir pourrait durer jusqu'à lundi au moins compte tenu des positions de la CGT et de Sud-Rail.

François Hollande a insisté sur la proximité des épreuves du baccalauréat, qui commencent lundi.

"Il y a aussi le baccalauréat la semaine prochaine et je pense qu'il y a un moment où il faut savoir arrêter un mouvement et être conscient des intérêts de tous", a-t-il dit.

En déplacement en Ardèche, le Premier ministre a abondé dans le même sens.

"Cette grève pénalise aussi dans un certain nombre de nos territoires notre économie", a-t-il estimé.

"Je veux dire la très grande fermeté du gouvernement pour que ce texte de loi soit engagé à l'Assemblée nationale et que cette réforme se fasse", a-t-il ajouté. "Il est temps que la grève qui pénalise les usagers s'arrête et j'en appelle très calmement, très sereinement, avec beaucoup de fermeté à la responsabilité de chacun."

(Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gjack le vendredi 13 juin 2014 à 15:23

    avec nos neuneus, les cheminots vont même réussir, en plus de se faire payer les jours de grève, à se faire rembourser les voyages gratuits !!

  • j.delan le vendredi 13 juin 2014 à 14:28

    Il faut être conscient des intérêts de tous, nous dit notre A.N.E., mais lui-même en est-il conscient ? A voir la plupart de ses décisions, il y a vraiment de quoi douter.

  • M7403983 le vendredi 13 juin 2014 à 14:21

    Ajout : le reste de la charrette ==> c'est la M'dame EMPOI de Lille !!! La grande copine du Neuneu de Tulle, c'est bien connu !!!!

  • mfouche2 le vendredi 13 juin 2014 à 14:21

    les cheminots ainsi que la plupart des fonctionnaires et salariés dds entreprises publiques titulaires d un monopole de droit ou de fait NE DEVRAIENT PAS AVOIR LE DROIT DE GREVE. Dans un certain nombre de pays voisins (et démocratiques ) c est le cas . Du reste personne ne se pose la question oour police , pompiers et militaires .

  • fgino le vendredi 13 juin 2014 à 14:16

    le mouvement craque !! Hollande leur a fait peur .... c'est PSDI qui me l'a dit !!

  • M7403983 le vendredi 13 juin 2014 à 14:11

    Le fameux Gilbert de la CGT, il est à la manoeuvre sans compter SUD RAIL. Ceci étant je ne mettrais pas ma main à couper que notre fameux club des cents "réfractaires" n'approuvent pas cette tendance "naturelle" à la réaction ... et je ne parle pas des vets et du reste de la charrette !!!!

  • fgino le vendredi 13 juin 2014 à 14:06

    je vous demande de vous arrêter !!!

  • M940878 le vendredi 13 juin 2014 à 13:57

    à quand la suppression des régimes spéciaux ? , à quand l'arrêt des subventions à ces syndicats fossoyeurs d'entreprises ?

  • dhote le vendredi 13 juin 2014 à 13:51

    ça se gâte avec leurs amis les syndicalistes...

  • sbroker le vendredi 13 juin 2014 à 13:49

    ouh ils font peur...