Valls-Duflot : un «insupportable» affrontement au gouvernement, selon Bayrou

le
8
Valls-Duflot : un «insupportable» affrontement au gouvernement, selon Bayrou
Valls-Duflot : un «insupportable» affrontement au gouvernement, selon Bayrou

Le bateau gouvernemental tangue, après la violente réaction de Cécile Duflot aux propos de Manuel Valls sur les Roms. Dans la majorité, on tente de stabiliser la barque en rappelant la position commune du gouvernement inscrite dans une circulaire de 2012 et en évitant de critiquer trop fort l'attitude de l'un ou l'autre ministre. Dans l'opposition au contraire, on pointe un nouvel «affrontement interne au gouvernement», «insupportable».

Pour rappel, le ministre de l'Intérieur avait estimé que la grande majorité des Roms ne pouvait s'intégrer en France, car «ils ont des modes de vie extrêmement différents des nôtres.» Dans un discours au vitriol, la ministre EELV du logement avait répondu que Manuel Valls était allé «au-delà de ce qui met en danger le pacte républicain» et demandé que le président de la République tranche.

François Bayrou (Modem) : «Ca devient pour les Français quelque chose d'insupportable». Le président du MoDem, a déploré vendredi, après la dispute entre Cécile Duflot et Manuel Valls, un nouvel «affrontement interne au gouvernement», «insupportable» pour les citoyens. Sur France 2, l'ex-candidat à la présidentielle a dénoncé «une énième mise en scène d'un affrontement interne au gouvernement». «A quoi un peuple de citoyens a-t-il droit? Avoir un gouvernement cohérent, avec une seule ligne, lisible». «Ca devient pour les Français quelque chose d'insupportable», selon l'ex-député béarnais. Il a rappelé que François Hollande avait dit qu'il n'accepterait plus de nouvel écart. Comme on demandait à M. Bayrou pour qui il prenait parti, il a répondu : «Je pense que Manuel Valls traduit quelque chose que les Français ont en eux : un devoir d'ordre, de respect de la loi et de lisibilité de nos règles. Pour autant, tout le monde sent qu'il ne faut pas cibler une population particulière en raison de son origine».

Alain Vidalies (PS) : chacun joue sa partition. «Le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 27 sept 2013 à 17:09

    Quand on a des excédents de pou-belles...on se doit d'éviter de les déverser sur ses voisins, surtout quand on empoche 17 milliards € d'aide européenne pour se faire !!!...

  • M8412500 le vendredi 27 sept 2013 à 16:12

    c'est grasse aux verts que les socialistes sont au pouvoir franchement la FRANCE à tous ce qu'elle veut surtout dans le milieu civil surtout; les politiques sont trop pourries la place est trop bonne regardez le cumul des mandats pas toucher pourtant c'était dans la campagne du petit gros il aurait du intervenir en utilisant le 49/3 et là je pouvais dire qu'il porte son pantalon si on veut une course il faut un cheval de course et non un bourrin

  • LeRaleur le vendredi 27 sept 2013 à 15:25

    Le Pingouin n'ira pas jusqu'au bout.

  • odnaz le vendredi 27 sept 2013 à 14:40

    et le Bayrou il est pas mal non plus ce vieux pottok du Haut Béarn : sa réponse est plutôt normande, mais son envie de revenir dans la course est intacte. C'est un immense coup de balai qu'il faut. Changer totalement le personnel politique. Le remplacer par des "notables" du monde civil qui ont fait leurs preuves dans leur vie privée et professionnelle. Mais les français le souhaitent-ils ??

  • odnaz le vendredi 27 sept 2013 à 14:34

    François, elle te demande de trancher ..... alors tranche. A la porte la Duflot et ses idées pour ries, son ignorance de presque tous les secteurs et mondes, etc ... Comment un pays de 65 M d'individus peut en arriver à se doter de tels sal timbanques.

  • M4960905 le vendredi 27 sept 2013 à 12:28

    Ils peuvent tous partir, mais si c'est pour avoir les UMP, autant qu'ils restent et que l'on assiste au pugilat

  • M4760237 le vendredi 27 sept 2013 à 12:05

    On sent surtout qu'il n'y a pas de capitaine à bord.

  • M6816885 le vendredi 27 sept 2013 à 11:50

    Duflot demission!