Valls dit mener une politique "de gauche"

le
8

* Le Premier ministre affirme ne pas s'adresser au seul PS * Il espère ne pas passer en force la loi sur le dialogue social PARIS, 8 avril (Reuters) - Manuel Valls a assuré mercredi prendre des mesures économiques "de gauche" à même de satisfaire le Parti socialiste tout en assurant s'adresser en priorité aux Français et non à une "formation politique". La présentation par le Premier ministre d'un train de mesures pour l'investissement et l'emploi se fait dans un contexte de fébrilité au PS, où la gauche du parti fait entendre sa voix à deux mois du congrès de juin à Poitiers. Les partisans de la maire de Lille Martine Aubry, influente au sein du parti majoritaire, ont reporté une réunion prévue mardi en attendant les annonces dévoilées mercredi. ID:nL6N0X41NA et ID:nL5N0X51T8 Le Premier ministre a notamment confirmé la création d'un compte personnel d'activité et le gel des tarifs autoroutiers, des mesures susceptibles de convenir aux défenseurs d'une politique plus "à gauche" du gouvernement. Interrogé sur la solidité du soutien à sa politique au sein du PS, Manuel Valls s'est défendu de s'adresser à son seul camp tout en affirmant mener une politique sociale. "Nous ne sommes pas dans un dialogue au sein d'une formation politique, nous sommes dans une relation directe avec les Français qui émettent depuis longtemps déjà des messages", a dit le Premier ministre lors d'une conférence de presse à l'Elysée. Dix jours après le second tour des élections départementales perdues par son camp, le chef du gouvernement s'est fait le chantre d'une "gauche efficace et utile pour tous les Français". LES VERTS POSITIFS Les partisans de Martine Aubry, une des dirigeantes de la gauche du PS, doivent décider avant la fin de la semaine de déposer ou non une motion au congrès du PS. L'ancien ministre Benoît Hamon, un des chefs de file de la gauche du PS, a fait savoir pour sa part son intention de déposer avec "les frondeurs et d'autres" une motion dans le but "d'infléchir vers davantage de mesures favorables à l'amélioration de la vie quotidienne des Français". Manuel Valls a déclaré ne pas craindre une nouvelle fronde de son camp qui l'obligerait à avoir recours à une adoption en force du texte sur le dialogue social -- comme il l'avait fait mi-février pour la loi sur la croissance et l'activité. "Il n'y a aucune raison qu'il n'y ait pas un soutien, et le plus large possible", a-t-il dit à propos du texte appelé à être adopté avant l'été. Alors qu'écologistes et socialistes viennent d'amorcer une reprise de dialogue, la secrétaire national d'Europe Ecologie-Les Verts, Emmanuelle Cosse, a accueilli favorablement les annonces du Premier ministre. "Aujourd'hui, qu'on mette sur le devant de la scène des éléments d'une reprise d'activité liée à l'investissement me semble évidemment très important, a-t-elle déclaré devant la presse parlementaire. (Elizabeth Pineau, avec Emile Picy, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le mercredi 8 avr 2015 à 18:15

    "mène une politique..." Quelle politique? Toujours des mesurettes à la petite semaine. Aucune ligne visible, le brouillard complet. Pourtant, il y a des économie à faire : suppressions de tous les comités Théodule qui ne servent à rien d'autre que de placer les copains.

  • M8252219 le mercredi 8 avr 2015 à 17:04

    De gauche ou de droite on s'en balance si elle était efficace ça se verrait

  • M8951316 le mercredi 8 avr 2015 à 16:50

    mène une politique (pardon )

  • M6445098 le mercredi 8 avr 2015 à 16:34

    bien sûr qu'il mène une politique de gauche, on en voit les effets! à ne pas confondre avec une politique d'extrême gauche souhaitée par Lienemann, Dufflot, Aubry et consorts... le tout 35h/semaine!

  • lolin le mercredi 8 avr 2015 à 15:08

    C'est leur métier de parler, couper des rubans, petits fours champ.

  • miez1804 le mercredi 8 avr 2015 à 15:02

    C'est pour cela que rien ne va plus en France, depuis qu'ils sont aux manettes il n'y a plus rien qui marche!

  • M7097610 le mercredi 8 avr 2015 à 14:36

    Humour Ibérique ??? c'est son côté Don Quichotte

  • jpoche le mercredi 8 avr 2015 à 14:16

    Valls, il n'arrête pas de parler, on le voit toujours dans les meetings et à la télé. Question: quand est-ce qu'il bosse ?