Valls dépêche 240 policiers en renfort à Marseille

le
3
Deux escadrons de gendarmerie mobile et deux compagnies républicaines de sécurité sont attendues dès jeudi dans les quartiers sensibles, notamment pour lutter contre la mort.

Au lendemain d'une fusillade à la kalachnikov qui a fait deux morts et un blessé en plein c½ur de la cité des Bleuets, dans le XIVe arrondissement de Marseille, Manuel Valls a ordonné d'appuyer les forces de l'ordre de la ville avec l'arrivée en renfort d'environ 240 policiers et gendarmes supplémentaires.

«Deux compagnies de CRS et deux escadrons de gendarmerie mobile vont y être déployés dans les prochaines heures», a annoncé le ministère de l'Intérieur, jeudi. Ces policiers et gendarmes devraient notamment quadriller les quartiers sensibles de la ville et participer à des opérations antidrogue.

Depuis le début de l'année, la cité phocéenne n'arrive pas à se défaire de ses vieux démons, ayant déjà été le théâtre de trois règlements de comptes depuis le début de l'année....



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • raich2 le jeudi 14 mar 2013 à 14:33

    A Marseille, prévenir ne guérit pas, bien au contraire. Seule une réponse forte la sauvera - peut-être-

  • dhote le jeudi 14 mar 2013 à 13:29

    Aveu d'impuissance, les coups de menton ne suffisent pas.

  • paumont1 le jeudi 14 mar 2013 à 12:57

    et si les fusillades continuent, il enverra l'armée? on ne pourrait pas le faire de suite???