Valls demande à la CGT de cesser les manifestations à Paris

le
1
    PARIS, 15 juin (Reuters) - Le Premier ministre, Manuel 
Valls, a demandé mercredi à la CGT de ne plus organiser à Paris 
de manifestations susceptibles de donner lieu à des violences, 
comme mardi, et réaffirmé que le gouvernement ne changerait pas 
le projet de loi Travail. 
    Interrogé par France-Inter, il a accusé le service d'ordre 
du syndicat d'avoir eu une attitude "ambiguë" vis-à-vis des 
casseurs qui ont sévi tout au long du cortège. 
    Il a précisé qu'il y avait eu "beaucoup plus d'ultras" et de 
casseurs, mardi, que d'habitude, 700 à 800 selon lui. 
    "Ces manifestations ne peuvent plus durer ainsi et moi j'en 
appelle à la responsabilité d'un syndicat, la CGT, qui hier, à 
l'évidence, a été débordé", a-t-il dit. "Je demande à la CGT de 
ne plus organiser ce type de manifestation sur Paris. Au cas par 
cas (...) nous prendrons, nous, nos responsabilités." 
    L'article 2 et les autres principaux articles du projet de 
loi réformant le marché du travail, dont la CGT demande le 
retrait, "ne peuvent pas bouger et ils seront adoptés", a par 
ailleurs déclaré Manuel Valls. 
 
 (Emmanuel Jarry) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • xk8r il y a 6 mois

    "je vous demande de vous arrêter"