Valls convaincu que le Congrès votera la révision constitutionnelle

le
1
    PARIS, 10 février (Reuters) - Le Premier ministre français, 
Manuel Valls, s'est réjoui mercredi de l'adoption à l'Assemblée 
nationale du projet de loi de révision constitutionnelle et 
s'est dit convaincu que le texte serait adopté au final par le 
Parlement réuni en Congrès.   
    Les députés ont adopté par 317 voix contre 199 le projet de 
loi constitutionnelle "de protection de la Nation" qui 
institutionnalise l'état d'urgence et inscrit dans la Loi 
fondamentale la déchéance de nationalité pour les personnes 
condamnées pour terrorisme. 
    "Je suis convaincu que ce texte sera approuvé par une 
majorité au Congrès. Chaque étape maintenant doit être 
franchie", a dit le Premier ministre à la presse juste après ce 
vote.  
    "Je ne doute pas un seul instant que le Sénat fera preuve de 
la même responsabilité", a-t-il estimé. "C'est à lui qu'il 
appartient d'apporter, s'il le juge nécessaire, des 
modifications au texte."  
    Le Sénat, où la droite est majoritaire, devra adopter le 
texte dans les mêmes termes que l'Assemblée avant de convoquer 
un Congrès, où une majorité des trois cinquièmes sera requise.  
 
 (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7361806 le mercredi 10 fév 2016 à 17:06

    FOUTAISE le peuple n'en à rien faire , il veut du travail et moins d'impots