Valls complique la rentrée de Hollande

le
0
Le président a clos le débat sur le regroupement familial, indiquant mercredi qu'il ne serait pas réformé. » VIDÉO - Valls l'importun, à la droite de la gauche

Les mines, patinées par le soleil de l'été, avaient beau être radieuses, l'humeur n'était pas à la fête, mercredi, pour le Conseil des ministres de rentrée, alors que des propos du ministre de l'Intérieur Manuel Valls sur l'islam et le regroupement familial ont semé la zizanie dans la majorité. Interpellés par la presse, à leur sortie du palais, les ministres se sont engouffrés dans leurs berlines aux vitres fumées, sans un mot, ou presque. «Je vais à Bruxelles», a murmuré Laurent Fabius. «J'ai un train pour Marseille», a lancé Cécile Duflot, attendue pour les universités d'été des Verts. Quant à Christiane Taubira, elle a fait mine de vanter l'ambiance «cordiale et travailleuse» de ce premier Conseil.

Circulez, il n'y a rien à voir, donc. Et pourtant. Le matin même, deux ministres, les écologi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant