Valls accuse Trump d'attiser la haine contre les musulmans

le
1
    PARIS, 8 décembre (Reuters) - Manuel Valls a accusé mardi 
Donald Trump d'attiser la haine contre les musulmans, après ses 
déclarations en faveur de la "fermeture totale" des Etats-Unis 
aux musulmans voulant y entrer jusqu'à que le Congrès "puisse 
comprendre ce qui se passe". 
    Le magnat de l'immobilier, candidat à l'investiture 
républicaine pour l'élection présidentielle de 2016, a assuré 
lundi que des sondages attestaient une "haine" des musulmans 
envers l'Amérique qui pourrait déboucher sur de nouvelles 
attaques après la tuerie de San Bernardino.   
    "Monsieur Trump, comme d'autres, entretient la haine et les 
amalgames : notre SEUL ennemi, c'est l'islamisme radical", a 
déclaré le Premier ministre français sur Twitter.   
 
 (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4709037 le mardi 8 déc 2015 à 12:47

    oui mais la bonne question est : Pourquoi l'Islam peut-il devenir radical ? Valls connaît-il l'Islam, le Coran et son histoire, ses conquêtes, pour parler aussi savamment ?