Valls à Berlin : Bartolone comprend «la tentation d'amener ses fils»

le , mis à jour à 11:58
15
Valls à Berlin : Bartolone comprend «la tentation d'amener ses fils»
Valls à Berlin : Bartolone comprend «la tentation d'amener ses fils»

Face à une polémique qui ne faiblit pas, les responsables de la majorité sont venus mercredi à la rescousse de Manuel Valls, critiqué pour avoir voyagé aux frais de l'Etat avec deux de ses enfants pour assister samedi dernier à la finale de la Ligue des champions, à Berlin. A droite, on semble vouloir tourner la page et se concentrer sur les problèmes de fond.

Claude Bartolone a justifié la virée berlinoise du Premier ministre par les échéances sportives que sont le Championnat d'Europe en 2016 et les Jeux olympiques de 2024, que la France souhaiterait organiser à Paris. «Manuel Valls comme tous les responsables français doivent être sur le pont», il «devait aller à la finale», a estimé le président de l'Assemblée nationale sur RTL.

«Dans ces grands événements, il y a un toujours un membre du Comité international olympique (CIO) qui traîne», «c'est bien qu'il voit l'appétence de la France pour ça», a souligné Claude Bartolone. «Regardez comme on a raté les JO la dernière fois, je ne voudrais pas que l'on oublie de cocher la moindre case», a-t-il rappelé.

Il a également excusé la présence de deux fils de Manuel Valls dans l'avion qui menait le Premier ministre à Berlin : «Je comprends la tentation d'amener ses fils (...) Je sais ce que c'est que d'être un père beaucoup pris et la tentation de vouloir faire une bonne surprise à ses enfants».

QUESTION DU JOUR. Manuel Valls doit-il rembourser les frais de son voyage à Berlin ? 

VIDEO. Bartolone : «Manuel Valls a raison d'aller à Berlin»

Une «connerie» pour Falorni

Sur I-télé, le ministre des Sports, Patrick Kanner, a jugé que «le Premier ministre était dans son rôle». «Je suis totalement solidaire avec lui», a-t-il tenu à affirmer, tout en concédant que «cela puisse choquer, je l'admets». Mardi, Manuel Valls avait plaidé devant l'Assemblée la nécessité «soutenir les grands rendez-vous de la France».

Le secrétaire ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le jeudi 11 juin 2015 à 09:58

    à la sncf, c'est toute la smala des cheminots qui voyage gratis...la ripoublique est ainsi faite : il n'y a que les c... qui paient pour les autres.

  • M2941863 le jeudi 11 juin 2015 à 09:07

    Trop tard! dans tous les autres pays Danemark, Norvège, Suède, Angleterre etc... il aurait été démissionné de force! mais en france dans cette RIpoublique bannanière tout est autorisé du moment que le peuple est dans l'obligation de payer sinon ... écoeurant tout çà! il serait temps qu'un texte soit fait pour interdire tout çà et mise à disposition de "leurs frais" pour que le peuple payeur puisse vérifier...

  • msoulie3 le mercredi 10 juin 2015 à 16:11

    CE Bartelone, mais quel idiot.Il "comprend" M.V. et le fait d'en faire "profiter" ses fils, car c'est bien de cela qu'il s'agit.Au moins, il assume ............ à quelque temps des élections régionales d'ile de France. IL SERA IMPORTANT QUE LES ELECTEURS SE SOUVIENNENT DE SA MANSUETUDE ET DE SA VOLONTÉ "LUI AUSSI D'EN PROFITER AVEC BOBONNE ET LA SMALA....... Bonne chance, Mr le Président de l'A.N..

  • msoulie3 le mercredi 10 juin 2015 à 16:03

    Enfin, les masques tombent, et ceux-là mêmes donneurs de leçons, sont mis en face de leur énorme hypocrisie et suffisance. Mais il leur faudra boire le calice jusqu'à la lie et, commme aucun n'est irréprochable - et loin de là - c'est leur propre tombe qu'il creuse.Eh oui, ils sont responsables et coupables de toutes leurs fautes et mascarades. Ils ont orchestré un "anti sarko primaire" ils vont endurer et souffrir un immeuse front hostile jusqu'au terme. Trop, c'est encore trop. Adieu.....

  • M1310580 le mercredi 10 juin 2015 à 12:17

    belle empathie, dommage qu'elle ne s’applique qu'entre monarques !

  • Berg690 le mercredi 10 juin 2015 à 12:16

    Une réunion dans un stade avec ses enfants pour discuter de quoi? Non la discussion c'est aujourd'hui.DEMISSION!

  • miez1804 le mercredi 10 juin 2015 à 12:11

    @restif1: l'ortographe est un peu differente, aujourd'hui on est les cons-tribuables, petite nuance qui fait toute la difference!

  • restif1 le mercredi 10 juin 2015 à 11:45

    pourquoi pas sa grand-mère, ses beaux-parents et sa maîtresse? Il n'y aurait pas eu de frais supplémentaires (sauf le champagne servi à bord à la santé des contribuables)

  • bernm le mercredi 10 juin 2015 à 11:44

    Et aujourd'hui, Platini est a Paris pour parler de l'Euro..............Ils sont risibles a essayer de chercher des excuses.

  • kurki le mercredi 10 juin 2015 à 11:40

    Démission !