Vallourec veut profiter de l'essor des gaz de schiste aux États-Unis

le
0
Le groupe français a investi un milliard de dollars dans son usine de tubes destinés à l'exploration.

Le formidable essor des hydrocarbures non conventionnels aux États-Unis, où les gaz de schiste pourraient représenter 65 % de la production gazière d'ici à 2020, représente une opportunité majeure pour le groupe français Vallourec. Le leader mondial des tubes en acier haut de gamme a inauguré cette semaine sa nouvelle usine de Youngstown (Ohio), dont les produits sans soudure de petit diamètre sont dédiés aux puits horizontaux de pétrole et gaz de schiste. L'investissement dépasse le milliard de dollars, le plus important dans l'histoire du groupe après la construction de son usine au Brésil (1,5 milliard de dollars), mise en service fin 2011 et destinée à la production de pétrole offshore.

À Youngstown, la nouvelle tuberie impressionne par sa taille: un kilomètre de long sur 402 mètres de large, pour une hauteur de 34 mètres, l'équivalent d'un immeuble...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant