Vallourec : une défiance excessive

le
1
Un site de production Vallourec. (© Vallourec)
Un site de production Vallourec. (© Vallourec)

Le jeu de massacre se poursuit autour de Vallourec. Le titre a touché hier en séance un plus bas depuis onze ans. Le géant des tubes sans soudure ne pèse plus qu’un milliard d’euros de capitalisation. La dépréciation de l’or noir affecte les activités de Vallourec dans le pétrole et gaz, qui pèsent 69% des ventes. Se sont ajoutées les difficultés du Brésil. Le groupe compte 28% de ses capacités de production dans le pays.

Dans ce contexte le marché ignore toutes les bonnes nouvelles. Ainsi le gain d’un contrat, il y a une semaine. Un succès commercial de 40 millions d’euros qui va permettre à Vallourec de livrer toute sa gamme de produits premium, démontrant son expertise technique.

Le sentiment négatif est sans doute allé trop loin. Même les fonds spéculatifs semblent en prendre conscience. Ainsi la part du capital de Vallourec vendue à découvert a été ramenée à 11%, en baisse de 44% sur un mois. Il faut dire qu’à 0,3 fois les fonds propres, le titre est largement sous-valorisé.

Conservez Vallourec.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5995850 le jeudi 1 oct 2015 à 15:27

    Le 01/10, les positions de vente à découvert déclarées par les hedge funds sont remontées à 13,8% de la capitalisation, ils retrouvent les niveaux les plus hauts atteints mi août 2015. Il y a eu en effet un petit creux à 11,8% à la mi septembre.