Vallourec : peut-on se rassurer ?

le , mis à jour le
1

conseil VotreArgent.fr : Vendez

Le scénario tant redouté pour Vallourec va malheureusement devenir réalité. Confronté à un effondrement sans précédent de ses marchés suite à la chute des cours du pétrole, le fabricant de tubes sans soudure a annoncé des mesures draconiennes pour assurer sa survie et se relancer. Quitte à diluer fortement ses actionnaires puisque le groupe envisage une levée de fonds de 1 milliard d'euros (très supérieure à la capitalisation boursière d'environ 600 millions d'euros), dont 490 millions d'euros sous forme d'obligations convertibles et 510 millions par le biais d'une augmentation de capital. Pour limiter la dilution, le groupe a toutefois fixé le prix de conversion d'une partie des obligations réservées à BPI France et au japonais Nippon Steel Sumitomo Metal Corp (NSSMC) à un niveau élevé de 11 euros par action. L'Etat français (à travers BPI France) et NSSMC détiendraient environ chacun 15% de Vallourec au terme de ces opérations. Les actionnaires minoritaires devront quant à eux attendre pour connaitre le prix de souscription des actions nouvelles qui leur seront proposées selon des modalités à préciser, sachant que le projet doit être validé par une assemblée générale convoquée pour le 6 avril 2016. Tout cela signifie que le scénario alternatif (et sans doute plus attractif pour les minoritaires), consistant en une reprise du groupe français par son grand concurrent Tenaris n'aura pas lieu.

Sur le plan industriel aussi, Vallourec n'a pas pris de demi-mesures. Abandonnant son plan Valens, devenu inadapté face à la dégradation de la conjoncture, le groupe a prévu de réduire ses capacités européennes de 50% en se recentrant sur les produits à haute valeur ajoutée. Il va par contre renforcer son dispositif au Brésil grâce à la fusion de sa filiale locale VTB avec l'entité commune Vallourec Sumitomo Tubos do Brasil. L'exposition en Chine sera également accrue avec l'acquisition à 100% de Tianda Oil Pipe d...

lire la suite sur votreargent.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • makalas il y a 10 mois

    Le producteur de tubes sans soudure chinois Anhui Tianda Oil Pipe Co. (>> Anhui Tianda Oil Pipe Company Limited) a annoncé mercredi avoir signé un accord pour vendre 510 millions de ses propres actions, soit une participation de 50,61% de son capital à son homologue français Vallourec (Vallourec) pour 180,6 millions de dollars, soit 99,4 millions d'euros.Anhui Tianda Oil Pipe, coté à la Bourse de Hong-Kong, a indiqué que le prix proposé pour la transaction s'élevait à 1,66 dollar hongkongai