VALLOUREC a creusé sa perte d'exploitation en 2015

le
0

(AOF) - Vallourec a légèrement réduit sa perte nette en 2015 (865 millions d'euros en 2015, par rapport à une perte de 924 millions d'euros en 2014) mais creusé son résultat d'exploitation. Ce dernier est ressorti en perte de 838 millions, à comparer à une perte de 661 millions en 2014. Cette détérioration résulte principalement d'un résultat brut d'exploitation en baisse et de charges de restructuration en hausse. Le résultat brut d'exploitation s'est en effet établi à -77 millions d'euros en 2015, en baisse de 932 millions d'euros par rapport à 2014.

Le chiffre d'affaires consolidé s'est élevé à 3,803 milliards en 2015, en baisse de 33,3% (-35,8% à taux de change constants), en raison d'un effet volume fortement négatif (-39,3%) notamment sur le marché Pétrole et Gaz en EAMEA et aux États-Unis.

Vallourec a généré un cash-flow disponible positif de 100 millions d'euros au quatrième trimestre 2015. En 2015, le cash-flow disponible positif s'élève à 135 millions d'euros, à comparer à un cash-flow disponible positif de 274 millions d'euros en 2014.

Le ratio d'endettement sur capitaux propres consolidés représente 50% (43% au regard des covenants bancaires) contre 37,1% à fin 2014.

Au 31 décembre 2015, Vallourec dispose de 631 millions d'euros de liquidités, soit un montant supérieur de 244 millions d'euros par rapport à la dette exigible à court terme, et de lignes de crédit confirmées non tirées d'un montant de 1,8 milliard d'euros, sans échéance de remboursement significative avant 2017.

Au regard du contexte, Vallourec proposera de ne pas verser de dividende au titre de l'exercice 2015.

Sur la base des conditions actuelles de marché et de taux de change, Vallourec vise, pour l'exercice 2016, la génération d'un cash flow disponible négatif d'environ - 600 millions d'euros (sur la base d'un besoin en fonds de roulement stable) et un résultat brut d'exploitation en baisse par rapport à 2015. En 2016, les investissements industriels ne devraient pas excéder 200 millions d'euros.

Après finalisation de l'acquisition de Tianda Oil Pipe et de la création de Vallourec Soluções Tubulares do Brasil, et après l'augmentation de capital d'un milliard d'euros, la dette nette visée ne devrait pas dépasser 1,5 milliard d'euros à fin 2016.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant