Vallini : «En matière de sécurité, la gauche naïve, c'est terminé»

le
0
INTERVIEW - Pour le sénateur PS de l'Isère, André Vallini, spécialiste de justice, «le déni du réel n'est pas supportable».

LE FIGARO. - Le ministre de l'Intérieur a suscité la polémique et provoqué des réactions indignées, dont celles des deux ministres Verts. Qu'en pensez-vous?

André VALLINI. -Aucun sujet n'est tabou mais le droit de vivre en famille est un droit reconnu par les conventions internationales. Et si l'on veut faciliter l'intégration des immigrés, il faut évidemment leur permettre de vivre en famille. Le débat n'a donc pas lieu d'être. Et Manuel Valls l'a dit lui-même hier. Le mieux est encore que chaque ministre s'exprime dans son champ de compétence, sans se croire obligé de commenter ce que d'autres ont dit la veille.

Où vous situez-vous dans le débat entre Manuel Valls et Christiane Taubira sur le projet de réforme pénale?

Je me situe sur une ligne très claire, celle d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant