Vallaud-Belkacem contre l'interdiction du voile à l'université

le
8
CERTAINS MINISTRES REJETTENT L'IDÉE DE MANUEL VALLS D'INTERDIRE LE VOILE À L'UNIVERSITÉ
CERTAINS MINISTRES REJETTENT L'IDÉE DE MANUEL VALLS D'INTERDIRE LE VOILE À L'UNIVERSITÉ

VAULX-EN-VELIN, Rhône (Reuters) - La ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem a pris ses distances mercredi avec l'idée du Premier ministre Manuel Valls d'interdire le port du voile à l'université.

Dans un entretien au journal Libération de mercredi, le Premier ministre, interrogé sur l'opportunité d'adopter une loi en ce sens, répond: "Il faudrait le faire, mais il y a des règles constitutionnelles qui rendent cette interdiction difficile."

"On connaît ses convictions. Le voile lui est désagréable. Il souhaiterait qu'il puisse être interdit dans bien des lieux, y compris à l'université, mais il reconnaît lui-même que c'est compliqué, car à l'université, le principe de la liberté de conviction l'emporte", a dit Najat Vallaud-Belkacem.

"On a à faire à des majeurs", a-t-elle ajouté en marge du comité interministériel à l'Egalité et à la Citoyenneté à Vaulx-en-Velin, en présence de Manuel Valls. "L'université, contrairement à l'école, accueille des jeunes majeurs avec la liberté de conviction et le libre arbitre qui est le leur."

Evoquant les dérives possibles - voile utilisé pour tricher aux examens ou associé à la tenue d'activités cultuelles sur les campus - elle a conclu: "Nous pouvons gérer la situation actuelle sans avoir à recourir à une loi."

Elle se range ainsi à l'avis du Secrétaire d'État chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Thierry Mandon, qui a déclaré plus tôt dans la journée "Si j'ai l'occasion de lui en parler (au Premier ministre), je lui dirai qu'il n'y a pas besoin de loi".

"Ce que je vois sur le terrain, ce que me disent tous les présidents d'université, c'est qu'il n'y a pas de problème et que ce n'est pas utile de créer un problème là où il n'y en a pas", a-t-il poursuivi sur RTL.

(Catherine Lagrange et Sophie Louet, édité par Julie Carriat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M541933 il y a 8 mois

    Mais où est passé mon commentaire ?

  • bernerd il y a 8 mois

    Autant l'interdire complètement partout en France comme ils obligent les étranger à le porter chez eux comme en Iran par exemple.

  • charleco il y a 8 mois

    ne le portait pas. Mon clavier n'en fait qu'à sa tête.

  • charleco il y a 8 mois

    Ce n'est pas un voile, c'est un foulard. Regardez les publicités des années 50 : le foulard était à la mode, c'était classe! Seulement, les femmes ne le portait jusqu'à ras des sourcils...

  • M5262368 il y a 8 mois

    En voilà une qui se dévoile un peu plus

  • gchevrie il y a 8 mois

    Petit à petit ça grignote , et on laisse faire ....

  • gomeelie il y a 8 mois

    le port du voile n'est ni plus ni moins qu' une forme de radicalisation nos politique n'ont rien compris

  • Morticot il y a 8 mois

    Le voile à l'université c'est pas bien!La déchéance de nationalité pour les terroristes c'est super!Si tu es un méchant terroriste et que tu vas en prison tu ne pourras plus bénéficier d'une remise de peine, na!Quand le politique prend des postures au leiu de travailler pour et avec la société..On n'est pas dans la m.....