Validation du rachat de la Provence par Bernard Tapie

le
0
VALIDATION DU RACHAT DE LA PROVENCE PAR BERNARD TAPIE
VALIDATION DU RACHAT DE LA PROVENCE PAR BERNARD TAPIE

PARIS (Reuters) - Le tribunal de commerce de Paris a homologué lundi la reprise des titres du Groupe Hersant Média (GHM), dont La Provence et Nice Matin, par Bernard Tapie et la famille Hersant, a annoncé le groupe.

Ce jugement entérine l'accord de restructuration de la dette de GHM, annulant les trois-quarts des quelque 215 millions d'euros de créance du groupe, contre le remboursement, à parité, de 51 millions d'euros par les repreneurs.

La réalisation des opérations bancaires et l'augmentation de capital seront finalisées au plus tard le 15 février 2013.

"Le futur du groupe est désormais assuré et nous allons pouvoir engager les moyens nécessaires à la relance de nos titres", a déclaré Dominique Bernard, directeur général de GHM, dans un communiqué.

Le retour de Bernard Tapie, ancien président de l'Olympique de Marseille, dans la cité phocéenne est vu avec suspicion par une partie de la classe politique locale, qui le soupçonne d'ambitions politiques.

Mais l'ancien ministre de François Mitterrand a affirmé qu'il n'avait plus de visées politiques, à quinze mois des élections municipales.

En revanche, l'homme d'affaires a accusé fin décembre le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg d'avoir voulu l'empêcher de reprendre les quotidiens du groupe Hersant du sud de la France.

Arnaud Montebourg a récusé ces accusations, affirmant que "l'offre de l'alliance Tapie-Hersant n'a bénéficié d'aucun traitement de faveur ou de défaveur de la part de la République".

Gérard Bon, édité par Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant