Valeurs télé : Oddo redevient positif

le
0
Pour Oddo, l'audience de masse se raréfie mais ne va pas disparaître. (© TF1 / M6)
Pour Oddo, l'audience de masse se raréfie mais ne va pas disparaître. (© TF1 / M6)

Après avoir été prudents sur les actions des groupes de TV français depuis avril 2011, les analystes d’Oddo redeviennent positifs sur le secteur. Ils insistent d’abord sur les signes tangibles d’amélioration publicitaire en France.

Les chiffres publiés récemment par Publicis montrent une reprise du marché publicitaire. La croissance de l’activité publicitaire de TF1 est ressortie à 1,3% au deuxième trimestre, contre un recul de 0,7% au premier trimestre.

Les analystes parviennent à évaluer la corrélation entre le marché publicitaire et l’augmentation des bénéfices par action des groupes de télévision. Une hausse de 1% de croissance publicitaire supplémentaire entraine une progression des BPA entre 4 et 6%.

La télé n’est pas «morte»

Oddo estime également que la télé n’est pas «morte». Elle se consomme dorénavant dans un monde multi-écrans, connecté et délinéarisé. L’audience de masse se raréfie mais ne va pas disparaître. Il n’y a qu’à voir les scores d’audience des matchs de football de l’Euro pour s’en convaincre.

M6 a établi son record historique pour la finale (France-Portugal). En tout, 20,8 millions de téléspectateurs ont suivi la rencontre, avec un pic à 23,4 millions en fin de match. Soit une part d’audience de 72,9 % ! TF1 n’est pas en reste : lors de la demi-finale contre l'Allemagne TF1 a réuni 19,2 millions de personnes

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant