Valeurs technos : les arbitrages post-Brexit de Kepler Cheuvreux

le , mis à jour le
0
Wirecard, le spécialiste allemand du paiement en ligne, est l'une des valeurs préférées de Kepler. (© Wirecard)
Wirecard, le spécialiste allemand du paiement en ligne, est l'une des valeurs préférées de Kepler. (© Wirecard)

Le secteur technologique a été parmi les plus chahutés en Bourse après le vote en faveur du Brexit. C’est l’occasion pour Kepler Cheuveux de mettre à jour ses prévisions et ses conseils sur les valeurs européennes de ce compartiment.

Montée des risques dans les télécoms et le paiement

Le premier sous-segment identifié recouvre le matériel et les réseaux informatiques ainsi que le paiement électronique. Si la plupart des sociétés évoluant dans cet univers ont une exposition modérée au Royaume-Uni (environ 7% du chiffre d’affaires total en moyenne), les analystes du courtier estiment que le plus gros impact va venir d’un coût des fonds propres plus important induit par une prime de risque politique plus élevée dans les différents pays d’Europe. Ils anticipent également des effets de change significatifs pour les groupes du secteur. C’est notamment le cas pour Ericsson, Gemalto, Ingenico et Nokia.

Après le Brexit, les stratèges de Kepler Cheuvreux sont désormais plus favorables aux plus grandes valeurs, qui ont une présence globale et donc une exposition limitée au marché britannique. Ils continuent également de favoriser les valeurs du paiement électronique, qui bénéficient de tendances fortes de croissance et qui devraient a priori être plus résilientes en cas de retournement économique en Europe.

Ayant le plus fort

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant