Valeurs cycliques ou défensives : quelles opportunités ?

le , mis à jour le
0
Appareillage électrique Céliane de Legrand. L'action est recommandée par Credit Suisse (©Legrand)
Appareillage électrique Céliane de Legrand. L'action est recommandée par Credit Suisse (©Legrand)

Andrew Garthwaite de Credit Suisse souligne la faible valorisation relative des actions cycliques par rapport aux défensives (le price to book relatif est à son bas niveau de 2009). Surtout, la dispersion de performance constatée depuis un mois entre les valeurs cycliques (les plus sensibles à la conjoncture) a atteint un tel niveau qui correspondait, en 2002 ou en 2008, à une évolution plus favorable des cycliques pendant les trois à quatre années suivantes.    

Mais de nombreuses entreprises cycliques sont confrontées à la concurrence de plus en plus vive des sociétés chinoises qui négligent leur rentabilité (faible return on equity) et à des phénomènes disruptifs qui remettent en cause leur business model (économie du partage, essor du numérique, etc).  

Selon Credit Suisse, le prix des cycliques européennes intègre déjà une remontée de l’indice ISM des nouvelles commandes et une pentification de la courbe des taux américains, correspondant à une croissance du Produit intérieur brut entre 1,5% et 2%, mais il ne tient pas compte de la bonne orientation des indicateurs européens et du retard accumulé depuis 2011 dans la remontée de la demande intérieure.

Des cycliques corrélées au prix du pétrole

Les valeurs cycliques ont rebondi dans le sillage du pétrole, qui semble avoir déjà réalisé l’essentiel de sa hausse, selon Credit Suisse (les positions longues desfonds

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant