Valéry Giscard d'Estaing prône une sortie de l'euro pour la Grèce

le
29
Valéry Giscard d'Estaing prône une sortie de l'euro pour la Grèce
Valéry Giscard d'Estaing prône une sortie de l'euro pour la Grèce

Alors que le nouveau gouvernement grec a entamé un bras de fer avec ses partenaires de la zone euro sur l'aide financière qu'ils lui accordent, l'ancien président français Valéry Giscard d'Estaing met les pieds dans le plat. Il estime dans une interview aux Echos publiée ce jeudi que la Grèce doit sortir de l'euro et «retrouver une monnaie dévaluable (sic)» si elle veut régler les problèmes auxquels elle est confrontée. Pour l'ex-président de la République, la situation pourrait même s'aggraver encore en cas de maintien d'Athènes dans la zone euro.

«L'entrée de la Grèce dans l'euro en 2001 fut une erreur évidente, j'étais contre à l'époque et je l'ai dit», rappelle VGE. «La Grèce ne peut régler ses problèmes aujourd'hui que si elle retrouve une monnaie dévaluable. Il faut donc envisager ce scénario très calmement, à froid, dans l'intérêt de la Grèce elle-même. Il est absurde de dire qu'il s'agirait d'un échec de l'Europe. D'ailleurs, ces jours derniers, la cote de l'euro est remonté», ajoute l'ancien chef de l'Etat.

Pour VGE, cette sortie de la zone euro ne remettrait pas en question l'appartenance de la Grèce à l'Union européenne. « La Grèce a toute sa place dans l'Union européenne. En quittant l'usage de l'euro, elle ne ferait que rejoindre des pays comme le Royaume-Uni, la Suède, la République tchèque etc. qui ne l'ont pas adopté. Mieux : cette sortie lui permettrait de préparer un éventuel retour, plus tard. C'est ce que j'appellerais une «friendly exit», une sortie dans un esprit amical», affirme Valéry Giscard d'Estaing.

Un accord à trouver d'urgence

Pour l'ex-président français, cette sortie de l'euro de la Grèce doit pouvoir se faire, même si Athènes s'y oppose : «On nous dit que les Grecs ne souhaitent pas quitter l'euro et que le nouveau gouvernement a écarté cette hypothèse pendant la campagne électorale. Certes. Mais ce n'est pas la première ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1148670 le vendredi 20 fév 2015 à 14:13

    Et de faire un emrunt indexé sur le cours de l'or.Un emprunt qui a ruiné les finances de la France.

  • kaerusan le vendredi 20 fév 2015 à 14:01

    Quand je vois les remarques sur ce forum, je comprends mieux comment en France on peut se retrouver avec des Kermit ou des Fla-mby comme Présidents, élus sur des promesses aussi bê-tes qu'irréalistes...

  • ragni1 le vendredi 20 fév 2015 à 13:44

    b.renie, si la BDF avait continué à financer le pays à la place du système financier actuel, nous n'en serions pas là, la conner-ie n°1 c'est giscard qui l'a faite, faudrait peut-être remettre les choses à l'endroit

  • ragni1 le vendredi 20 fév 2015 à 13:41

    méga reco à jeffpv pour l'ensemble de son oeuvre sur ce forum, ça me change des 90% de conneri-es que j'ai l'habitude d'y trouver

  • b.renie le vendredi 20 fév 2015 à 06:30

    Un exemple parmi d'autres : la Ministre en charge de la Sécurité Sociale proclamait à tue tête. Je ne sui pas la ministre des comptes de la Sécurité Sociale . Résultats cette honorable institution a commencé à voir ses comptes rougir !

  • b.renie le vendredi 20 fév 2015 à 06:27

    jeffpv ferait bien de consulter ses archives Le remplacement du franc par l'euro date des années 2.000 VGE avait disparu de l'estrade politique en 1981. Le responsable de la dette de la France n'est pas VGE qui a remis la France avec un montant de dettes ridicule quelques pour cents du PIB. Celui qui a commencé à endetter la France est Mitterrand pour financer les folies des 110 propositions depuis l'endettement n'a cessé de croître car en fait il n'y a pas eu de vraie politique financière.

  • ceriz le jeudi 19 fév 2015 à 18:20

    et de facto dire cela c reconnaitre que l'Europe ( vu les pays du sud englués! ) est une grosse m.........

  • ceriz le jeudi 19 fév 2015 à 18:18

    comme il a raison! même si par le passé il a fait des âneries....... je pense que les allemands sont aussi ok! demandez schauble,,,

  • M7403983 le jeudi 19 fév 2015 à 18:00

    La réponse est simple EuropeGa fait dans la démagogie, tel un Mélenchon ou une MLP ...

  • Georg47 le jeudi 19 fév 2015 à 17:59

    Giscard est le super-économiste qui a instauré le regroupement familial. Bele réussite !Il vaut mieux qu'il se taise et aille "péchaud" les auvergnates plutôt que de donner des leçons de stratégie économique.RIP