Valérie Trierweiler veut «en sortir dignement»

le
0

EXCLUSIF - Selon Me Frédérique Giffard, sa cliente et François Hollande «réfléchissent» ensemble à une clarification.

La «clarification» promise n'a pas encore eu lieu mais, dans la discrétion, François Hollande et Valérie Trierweiler progressent pour sortir «par le haut» - l'expression est employée par plusieurs de leurs proches - d'une situation qu'ils n'ont ni l'un ni l'autre envie de voir s'éterniser. Pas plus qu'ils n'y ont intérêt.

Quinze jours après le tumulte provoqué par les photos de Closer , l'entourage immédiat de Valérie Trierweiler délivre un message apaisant même si l'hypo­thèse d'une séparation reste la plus probable. «Le président de la République et ma cliente réfléchissent. La décision n'appartient qu'à eux. Il est très difficile pour Valérie Trierweiler d'être sereine face à cette pression médiatique et politique. Mais elle est consciente qu'une clarification s'impose», indique au Figaro l'avocate de Valérie Trierweil...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant