Valérie Trierweiler s'affirme dans la campagne de François Hollande

le
0
De plus en plus présente dans les déplacements de son compagnon, la journaliste doit désormais répondre aux attaques politiques.

Son sang n'a fait qu'un tour. Attaquée jeudi soir sur France 2 par Jean-Luc Mélenchon, qui lui reprochait de n'avoir «pas fait son travail» de journaliste lors d'un reportage, Valérie Trierweiler a répliqué dans la foulée sur Twitter. Au candidat du Front de gauche, qui l'accusait d'avoir sélectionné une séquence le montrant en train d'échanger des amabilités avec Marine Le Pen en insistant lourdement sur sa qualité de «compagne de François Hollande», elle a répondu: «Trop facile M. Mélenchon de parler de piège quand on vous voit si consentant devant les caméras face à Mme Le Pen. Basse polémique».

Valérie Trierweiler, cible politique des concurrents de François Hollande? La journaliste assume. Dans un entretien au magazine Elle datant de fin septembre, elle devançait déjà ce genre d'attaques: «Je dois comprendre que ce n'est pas moi qui suis visée mais la femme du candidat et, par conséquent, le candidat lui-même. Toujours se souvenir de cela...»

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant