Valérie Trierweiler : "Mes vrais amis sont toujours là"

le
0
Valérie Trierweiler affirme qu'elle ne regrette pas une ligne écrite dans Merci pour ce moment.
Valérie Trierweiler affirme qu'elle ne regrette pas une ligne écrite dans Merci pour ce moment.

Le refrain est connu, mais il fait toujours florès : "Non, rien de rien, non, je ne regrette rien !" C'est en tout cas le leitmotiv de l'entretien qu'a accordé Valérie Trierweiler au Parisien-Aujourd'hui en France daté de mercredi 13 mai. À la question de Frédéric Gerschel, "vous réécririez aussi que François Hollande parle des sans-dents et qu'il n'aime pas les pauvres, ce qu'il a nié ?", la réponse fuse : "Oui, sans la moindre hésitation, parce que, hélas, c'est la vérité." L'ancienne première dame toujours journaliste à Paris-Match affirme qu'elle réécrirait "Merci pour ce moment ligne pour ligne, mot pour mot. C'est un témoignage sur le coeur et le fonctionnement du pouvoir." Sur le couple Royal-Hollande : "Je m'incline. Ils sont indissociables. Tous les deux partagent un goût immodéré pour la politique. Le pouvoir est leur obsession." Elle porte un regard lucide mais sévère sur un autre couple, celui qui lie le pouvoir et l'amitié. "Ceux qui se sont détournés de moi voulaient avant tout plaire au pouvoir, parce qu'ils s'y complaisent. Mes vrais amis, eux, sont toujours là. Nombreux sont ceux aussi qui m'ont ouvert leur porte et leur coeur."

100 000 exemplaires mis en place

Dans son interview, Valérie Trierweiler affirme que les ventes de Merci pour ce moment ont été de 750 000 exemplaires. Elle estime que plus de 2 millions de lecteurs se sont penchés sur son ouvrage. Le livre de poche a...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant