Valerie Trierweiler fait amende honorable

le
0
La compagne de François Hollande opère une série de mea culpa dans une interview à Ouest-France .

Opération normalisation. Pas à pas, Valérie Trierweiler tente d'adoucir son image et de rentrer dans le costume de première dame. Le chef de l'État avait fixé la «règle» lors de son intervention du 14 Juillet: «Elle sera présente à mes côtés lorsque le protocole l'exigera», avait-il déclaré. Pour le reste, ce ne sont que des affaires «privées». Dans une interview parue mercredi dans Ouest-France, après plusieurs semaines de silence, la journaliste opère donc une série de mea culpa.

Tout d'abord sur le tweet contre Ségolène Royal, lors des élections législatives, qui avait déclenché un tsunami de critiques contre elle. «C'était une erreur que je regrette. (…) Je n'avais pas encore réalisé que je n'étais plus seulement une simple citoyenne. Cela ne se reproduira pas», promet Valérie Trierweiler, ajoutant que parler de Ségolène Royal n'est «pas tabou». Pourtant, à New York la semaine dernière, François Hollande a pris soin d'éviter son anci

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant