Valérie Trierweiler et François Hollande discutent de leur rupture

le
0
Valérie Trierweiler et François Hollande discutent des termes de leur rupture.
Valérie Trierweiler et François Hollande discutent des termes de leur rupture.

"Le président de la République et ma cliente réfléchissent. La décision n'appartient qu'à eux. Il est très difficile pour Valérie Trierweiler d'être sereine face à cette pression médiatique et politique. Mais elle est consciente qu'une clarification s'impose", indique au Figaro l'avocate de Valérie Trierweiler, Me Frédérique Giffard. Dix jours après la révélation par Closer de la liaison du président de la République avec Julie Gayet, l'heure semble être à l'apaisement dans le futur "ex-couple présidentiel".

Le Figaro confirme qu'une rencontre a bien eu lieu samedi soir au Pavillon de la lanterne au retour du voyage en terre corrézienne de François Hollande. Les intéressés veulent sortir de cette situation "par le haut". Valérie Trierweiler se préoccupe - comme il est normal - de sa situation matérielle. Déjà divorcée deux fois, la journaliste de Paris Match "a trois enfants à charge : les deux aînés, dont l'un poursuit des études à l'étranger, sont majeurs ; le benjamin est encore en âge scolaire", précise Le Figaro qui ajoute qu'une amie fait valoir à cet égard que "Valérie a toujours assumé".

Concrètement se pose pour la journaliste la question de savoir où elle va habiter après sa séparation, et comment elle va subvenir à ses besoins en respectant une certaine discrétion et autant de sérénité. Son avocate conclut : "Valérie reste une femme de gauche. Je ne pense pas qu'elle souhaite que les difficultés...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant