Valérie Trierweiler devient millionnaire grâce à son livre choc

le
25

INFOGRAPHIE - En seulement 16 jours de commercialisation, le best seller de l'ex-première dame s'est vendu à 442.000 exemplaires, selon l'éditeur. Un succès également financier pour l'auteur de «Merci pour ce moment».

Merci pour ce moment continue à caracoler en tête des romans les plus vendus. Le livre de Valérie Trierweiler s'est écoulé à 442.000 exemplaires (dont les ebooks) entre le 4 et le 20 septembre, soit seulement 16 jours de commercialisation, indique l'éditeur (Les Arènes) au Figaro. Un succès commercial et financier tant pour la maison d'édition que pour l'auteur.

Chaque exemplaire de ce livre qui revient sur l'expérience de Valérie Trierweiler à l'Elysée et sa liaison avec François Hollande est vendu 20 euros l'unité. Le montant des recettes frôlent donc les 9 millions. En général, un peu plus de 50% du prix public d'un roman (53%) revient aux distributeurs pour amortir leurs frais (équipes commerciales, distribution, transport, stockage, gestion des livres retournés). Le reste du pactole, 47 %, est donc distribué entre l'éditeur, l'auteur et son agent. Ces derniers se partagent donc la somme de 4,1 millions d'euros.

Un gain de l'ordre de 1,3 million pour Valérie Trierweiler

Selon les projections du Figaro , l'hypothèse la plus probable serait que la journaliste de Paris-Match ait négocié 100.000 euros d'avance sur recette puis des paliers sur les ventes de 10 % du prix de vente du livre pour les 15.000 premiers exemplaires, puis 12 % jusqu'à 30.000 et 14 % sur le reste. Ainsi, au total, l'ex-première dame toucherait 1,3 million d'euros grâce à son roman. Côté impôts, Valérie Trierweiler pourra étaler fiscalement ses droits d'auteur sur cinq ans pour en payer moins...

La maison d'édition toucherait donc près de 2,8 millions d'euros. Une somme importante d'autant que l'éditeur a su limiter les coûts: le livre a été imprimé en Allemagne, ce qui est un peu moins cher qu'en France, et les dépenses marketing ont été réduites. Nul besoin de faire une campagne marketing pour ce roman dont tous les médias ont parlé.

Initialement, le nombre d'exemplaires imprimés étaient de 200.000. Rapidement, la maison d'édition avait décidé d'imprimer 270.000 exemplaires supplémentaires, portant le total à 470.000 livres imprimés. Un tel succès est rare en France. Seuls quelques auteurs à succès comme Amélie Nothomb peuvent se permettre un premier tirage à 200.000 exemplaires d'un roman. Et le démarrage des ventes avait été trois fois plus fort que le précédent record détenu par Fifty Shades of Grey, le best-seller mondial de la britannique E. L James.

Le roman à succès de l'ex-compagne du président doit encore se confirmer pour égaler le roman à succès de la britannique. De fait, les lecteurs se ruent moins sur le livre de la journaliste de Paris Match.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stochast le samedi 4 oct 2014 à 01:28

    20 euros, c'est un peu cher. Lotus fait mieux...

  • f.fluidi le vendredi 3 oct 2014 à 08:44

    Eh oui, je comprends pourquoi les femmes aime les gens qui ont le pouvoir...

  • clausfer le jeudi 2 oct 2014 à 09:40

    La presse de caniveau bienfaitrice malgré elle.

  • vxboucau le mercredi 1 oct 2014 à 15:37

    Elle a pas tout perdu ,la pauvrette .

  • j.delan le mardi 30 sept 2014 à 10:38

    Roman.........surement pas, mais dans quelques temps Julie Gayet fera 600.000 ex avec les SMS recus de notre A.N.E. que lui transfère V.T.!!

  • berco51 le lundi 29 sept 2014 à 09:14

    Pas mal pour un torchon

  • ppatri12 le jeudi 25 sept 2014 à 16:51

    Devenir riche avec un torchon ... pas très glorieux

  • M5707335 le jeudi 25 sept 2014 à 10:42

    Cela n'existe plus pour les particuliers la "taxe à 75% puisqu'elle aura gagné plus de 1 million d'euros cette année", non?

  • M8603854 le jeudi 25 sept 2014 à 10:09

    Les grands stratèges politiques épousent des femmes riches et bien éduquées (De Gaulle, Pompidou,Giscard, Chirac, Sarko). Ca leur évite de tomber dans l'eau de bidet...

  • nitram.g le jeudi 25 sept 2014 à 08:48

    A quand le 2ème épisode? pourvu qu'elle ne parte pas en Belgique,nos recettes publiques s'en porteront mieux. Nous nous plaignons de HOLLANDE, vous voyez, il n'avait pas prévu ce type de recette.Si cela continue il va devenir sympathique.