Valérie Rabault (PS) veut baisser la CSG de certains retraités

le
6
    PARIS, 25 juillet (Reuters) - La députée socialiste Valérie 
Rabault souhaite alléger la CSG de certains retraités à 
l'occasion du geste fiscal annoncé par François Hollande. 
    Dans un entretien publié lundi sur le site internet du 
quotidien Les Echos, la rapporteure générale du budget à 
l'Assemblée nationale explique qu'elle défendra un amendement 
relevant le seuil de revenus déclenchant le paiement de la CSG 
lors de l'examen de la loi de finances pour 2017. 
    L'avantage de cette solution - regardée avec intérêt par le 
ministère des Finances, selon Les Echos - serait de réduire les 
prélèvements dès janvier 2017, soit avant l'élection 
présidentielle.  
    Des mesures prises au début du quinquennat de François 
Hollande, notamment la fiscalisation de la majoration pour 
charges de famille, ont augmenté le revenu fiscal de référence 
de nombreux contribuables. De ce fait, souligné Valérie Rabault, 
"toute une population de retraités a basculé du taux réduit 
(3,8%) au taux plein (6,6%), sans gagner davantage". 
    Selon Les Echos, la députée avait estimé l'an dernier à 
510.000 le nombre de foyers concernés.       
 
 (Jean-Baptiste Vey) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7361806 il y a 4 mois

    ELLE NOUS PR2PARE UNE NOUVELLE IDEE DE GENIE

  • M7361806 il y a 4 mois

    On lui doit le bétise de l'abattement sur les moins-values et la super taxation des investissements , voila une bonne mesure populiste pour se racheter !

  • 300CH il y a 4 mois

    hhumm!! j'aime bien cette Valérie et pourtant à 100% je suis pas socialos

  • jany7 il y a 4 mois

    oui faites des enfants ils disaient a l'époque ensuite il faut les elever ca coute de l'argent et ensuite on est pénalise ea la retraite

  • brinon1 il y a 4 mois

    florilège de propositionL'avantage de cette solution - regardée avec intérêt par le ministère des Finances, selon Les Echos - serait de réduire les prélèvements dès janvier 2017, soit avant l'élection présidentielle. s pré électorales, on attend la prochaine qui retiendra l'interêt du ministre actuel du budget. ;

  • M7403983 il y a 4 mois

    Cette Rabault devrait être nommée la "rabaulteuse" de la CSG ... une belle reconnaissance de qualification à faire valoir dans le privé !!!