Valérie Pécresse : « L'ENA et la politique m'ont rendue viscéralement féministe »

le
0
Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France, à Paris le 21 mars.
Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France, à Paris le 21 mars.

La première femme élue à la tête du conseil régional d’Ile-de-France, le 18 décembre 2015, se dit « polytraumatisée » par le machisme qu’elle a dû affronter tout au long de ses études et de sa carrière politique.

Je ne serais pas arrivée là si…

… si je n’avais pas envoyé une lettre à Jacques Chirac, en 1997, pour lui dire que je souhaitais le rejoindre à la présidence de la République. A l’époque, c’est un choix totalement à contre-courant. Jacques Chirac vient de perdre les élections législatives, après la dissolution. Certains le voient réduit à jouer les reines d’Angleterre. Pour mes collègues du Conseil d’Etat, je me suicide professionnellement, la gauche est là pour vingt ans. Moi, je ne me sens ni de droite ni de gauche, mais gaulliste – même si, depuis, j’ai compris que lorsqu’on ne se sent ni de droite ni de gauche, c’est que l’on est vraisemblablement de droite ! Je suis une chiraquienne de toujours. J’aime le Chirac réformateur de 1986, le Chirac humaniste qui combat la fracture sociale en 1995. Je suis enceinte de mon deuxième enfant, et je sais aussi que c’est le moment de m’engager en politique. Je suis commissaire du gouvernement au Conseil d’Etat, j’ai (quasiment) les deux enfants que je m’étais promis d’avoir avant d’en partir. Car comme beaucoup de femmes, j’ai intériorisé le fait que la politique n’est pas une carrière dans laquelle se lancer si l’on veut une famille…

Pourquoi ce choix de la politique ?

Je rêve de changer le pays, d’être au cœur de la réforme. C’est pour cela que j’ai bifurqué vers l’ENA [Ecole nationale d’administration] après HEC [Ecole des hautes études commerciales], alors que j’étais sortie major de la filière finances. On est à l’ère des g...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant