Valérie Fourneyron condamne la "quenelle" de Nicolas Anelka

le
2
VALÉRIE FOURNEYRON CONDAMNE LA "QUENELLE" DE NICOLAS ANELKA
VALÉRIE FOURNEYRON CONDAMNE LA "QUENELLE" DE NICOLAS ANELKA

PARIS (Reuters) - La ministre française des Sports, Valérie Fourneyron, a condamné samedi une "provocation choquante" du footballeur Nicolas Anelka, qui a effectué une "quenelle" après avoir marqué un but pour son club de West Bromwich Albion dans un match du championnat d'Angleterre.

Ce geste -un bras tendu vers le bas tandis que la main de l'autre bras est portée à l'épaule- popularisé par l'humoriste Dieudonné est clairement antisémite selon le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, ce que son auteur conteste.

Anelka l'a effectué après le premier de ses deux buts lors du match nul 3-3 sur le terrain de West Ham.

"Le geste d'Anelka est une provocation choquante, écoeurante. Pas de place pour antisémitisme et incitation à la haine sur terrain de foot", écrit Valérie Fourneyron sur son compte Twitter.

Via Twitter lui aussi, Nicolas Anelka a assuré que "ce geste (était) juste une spéciale dédicace pour mon ami humoriste Dieudonné".

La Fédération anglaise (FA) a annoncé l'ouverture d'une enquête.

L'entraîneur de l'attaquant français a en revanche jugé que la polémique n'avait pas lieu d'être.

"Je crois que toutes les suppositions peuvent cesser immédiatement, ça n'a absolument aucun sens vraiment", a réagi Keith Downing. "Il ignore totalement de quels problèmes il s'agit et les suppositions qui ont été faites, il est absolument surpris par cela."

Manuel Valls a annoncé vouloir interdire les spectacles et réunions publiques de Dieudonné après ses propos contre des journalistes juifs.

Yves Clarisse, avec Tony Jimenez à Londres, édité par Bertrand Boucey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nicpat3 le samedi 28 déc 2013 à 23:55

    je le plains un QI de poule????

  • M5062559 le samedi 28 déc 2013 à 21:10

    Le vrai visage de certains commencent à se révéler. Ce sont les chances de la France de Mélanchon. Surtout des graines de racisme et de haine.