Valère Germain : " On est le petit Barça "

le
0
Valère Germain : " On est le petit Barça "
Valère Germain : " On est le petit Barça "

Sur le banc ou en tribunes l'an dernier avec Monaco, Valère Germain a pris sa voiture pour rejoindre le club voisin de Nice. Avec Claude Puel et Hatem Ben Arfa, voilà l'ancien Monégasque titulaire et épanoui. Buteur, passeur, l'homme qui perd ses cheveux, mais en a un sur la langue est dans une forme éblouissante. Germain aime le jeu et prend un pied incroyable au sein du Nice de Claude Puel, l'équipe frisson de ce début de saison.

Valère, comment va-t-on quand on se voit annuler son premier doublé en Ligue 1 à la suite de l'arrêt du match contre Nantes (1) ? Mieux (rires). J'avais un peu les glandes à la sortie du vestiaire, d'autant que c'était mon premier doublé en Ligue 1 et que je rejoignais Hatem (Ben Arfa) au classement des buteurs avec six réalisations. Ce n'est pas qu'on se tire la bourre, mais c'est significatif de la bonne forme actuelle du club avec deux meilleurs buteurs au bout de 9 journées. Si j'ai réussi à les mettre contre Nantes, je peux les remettre dans les matchs qui arrivent. Il faut que cette déception se transforme en force.
Ce sont deux buts d'un mec en confiance, non ? Oui, sur le premier, je ne me pose pas de questions. Le ballon arrive sur mon pied gauche, je le tente et ça va au fond. C'est de la confiance, mais de la réussite aussi. Le deuxième, c'est vraiment de la confiance, je mets le ballon au premier poteau, d'instinct. Ça rentre. C'est le reflet de mon début de saison en tout cas.
C'est le moment de ta carrière où tu te sens le mieux ? Il faut relativiser, car on n'a fait que 9 matchs, 8 en réalité, donc c'est difficile d'avoir du recul. En Ligue 2, avec Monaco, j'avais fait une saison pleine quand on était remontés (14 buts, 7 passes en 35 matchs). J'espère faire encore mieux.
Le plaisir est revenu ? Clairement. Il y a un bon groupe, je retrouve le plaisir de jouer. Je m'épanouis, les résultats sont là, on tire tous dans le même sens. Il n'y a que des bons mecs dans le vestiaire, c'est vraiment un plaisir de jouer ensemble et je pense que ça se voit sur le terrain. On arrive tous les matins avec le sourire à l'entraînement, on a envie de jouer au sens premier du terme. C'est important quand tu veux t'épanouir.
" Hatem monopolise pas mal de joueurs dans un match, ça nous libère. "
V. Germain
On se focalise beaucoup sur Hatem Ben Arfa pourtant... C'est parfait pour nous. On peut s'exprimer librement derrière. Hatem monopolise pas mal de joueurs dans un match, mais aussi les médias, nous,…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant