Valeo vise une légère amélioration de sa marge en 2014

le
3
NETTE PROGRESSION DES RÉSULTATS DE VALEO EN 2013
NETTE PROGRESSION DES RÉSULTATS DE VALEO EN 2013

PARIS (Reuters) - Valeo a publié jeudi des résultats annuels en nette progression, portés par la reprise du marché automobile européen et une demande soutenue pour les technologies visant à limiter la consommation d'énergie.

L'équipementier automobile, qui fournit des instruments d'aide à la conduite, des systèmes de "stop & start" permettant de réduire la consommation des véhicules ou des éclairages LED, a vu ses ventes progresser de 9% à taux de changes constants en 2013 à 12,11 milliards d'euros.

En données publiées, la hausse des ventes est limitée à 3% en raison de l'impact défavorable des parités de change, lié notamment à la baisse du rouble russe, du peso argentin et du real brésilien face à l'euro et au dollar.

La marge opérationnelle a grimpé quant à elle de 10% à 795 millions d'euros, atteignant 6,6% du chiffre d'affaires, contre 6,2% un an auparavant.

"Notre génération de cash et notre situation financière solide vont nous permettre de préparer la forte croissance attendue de notre chiffre d'affaires, notamment en 2015-2016", souligne le directeur général Jacques Aschenbroich dans un communiqué.

Avec la reprise de la demande en Europe, les équipementiers devraient bénéficier des investissements que réalisent les constructeurs automobile pour développer des systèmes de propulsion plus efficaces et se conformer à des normes d'émissions polluantes toujours plus strictes.

Pour 2014, Valeo se fixe pour objectif de dégager une croissance supérieure à celle du marché dans ses principales régions de production et un taux de marge "légèrement supérieur" à celui de 2013.

Il table sur une progression de 2% à 3% pour la production automobile mondiale l'an prochain (+4% en 2013) avec une hausse limitée à 1%-2% en Europe et sur une stabilité des prix des matières premières et des taux de change.

Les prises de commandes ont totalisé l'an dernier 14,8 milliards d'euros, contre 15,8 milliards en 2012.

Le résultat net part du groupe 2013 augmente de 18% à 439 millions d'euros, dépassant les attentes des analystes (le consensus ThomsonReuters prévoyait 419 millions).

Le dividende proposé augmente de 13% à 1,70 euro par action.

Pascale Denis, édité par Matthias Blamont

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • -VEGA- le jeudi 20 fév 2014 à 20:10

    Difficile de voir son salaire baisser quand on est à 9.88 de l'heure après 13 années d'ancienneté. Par contre, virer 15 000 salariés en 2009, ils ont su le faire sans aucun état d'ame...Valeo va très bien depuis 2 ans mais la crise n'est visiblement pas terminée pour le petit personnel...

  • M3182284 le jeudi 20 fév 2014 à 19:48

    Et en cas de perte, les ouvriers voient-ils leur salaire baisser? Non. Soit on partage bénéfices ET pertes, soit on ne partage pas. c'est la logique d'un contrat de travail: risque et rémunération limités contractuellement. Arrêtez de vivre dans le déni.

  • -VEGA- le jeudi 20 fév 2014 à 19:12

    Et que proposent ils face à ces résultats excellents aux ouvriers ? Eh bien la direction propose depuis mardi une augmentation générale de 1 % !!!Il est déplorable que cette direction traite son personnel de la sorte alors que les bénéfices sont légion et que les actionnaires se gavent...Dernière propositon de la direction mardi 25. Sans accord, des mouvements de greve sont à prevoir sur tous les sites français à partir de mercredi.