Valeo: une acquisition plébiscitée par les brokers.

le
0

(CercleFinance.com) - Valeo (-2,2% à 133,9 euros vers 15h20) poursuit ses emplettes en Allemagne. Alors que Bloomberg avait évoqué cette hypothèse quelques heures auparavant - et la concurrence d'autres équipementiers automobiles sur ce dossier, notamment chinois -, la nouvelle est tombée hier autour de 18 heures: Valeo, revenu dans le CAC 40 en juin 2014 et qui affiche une santé éclatante, a mis la main sur FTE Automotive.

Une nouvelle opération de croissance externe, la quatrième depuis fin 2015, laquelle porte sur une société spécialisée dans les embrayages et qui a dégagé en 2015 environ 500 millions d'euros de chiffre d'affaires, dont un tiers sur le marché de deuxième monte et 30% hors d'Europe. Une société qui, surtout, se démarque en matière de profitabilité, 'avec une marge d'Ebitda de l'ordre de 18,5% sur la base d'un chiffre d'affaires 2016 attendu en hausse de 10%, supérieure à celle de Valeo', comme l'a souligné Oddo à juste titre ce matin dans une note.

'Suite à cette acquisition, le groupe occuperait environ 20% du marché mondial, avec un objectif à terme de 25/30% sur les nouvelles technologies', s'est également réjoui l'intermédiaire, pour qui les activités nouvellement achetées 'permettront à Valeo d'étendre son offre de systèmes d'actionneurs hydrauliques actifs, marché soutenu par la croissance des transmissions à double embrayage, l'un de ses axes de croissance au sein de sa division 'Powertrain''.

Toujours à l'achat, Oddo a également confirmé son objectif de cours de 156 euros sur la valeur. Egalement acheteur, Invest Securities a pour sa part réhaussé le sien de 146 à 151 euros, saluant en particulier les marges très élevées de FTE Automotive, 'avec un Ebitda supérieur à 100 millions d'euros'. Résolument optimiste sur un groupe qui évolue dans un marché très porteur, notamment en Europe, le bureau d'études a aussi relevé ses estimations de BNA pour 2017 et 2018 de respectivement 7,7 et 7,6%.

De même, Invest Securities a rehaussé ses prévisions de chiffre d'affaires pour 2017 et 2018, dans l'hypothèse d'une intégration de FTE Automotive au 1er janvier prochain, de respectivement 3 et 3,2%, soit des croissances de 10,2 et 7,1%. Ses objectifs d'Ebita pour 2017 et 2018 ont quant à eux été relevés de 7,2% pour les 2 exercices.

Evoquant une opération 'clairement stratégique' pour Valeo, qui va se renforcer sur un métier et des produits qui jouent et joueront un rôle 'majeur' dans la réduction des émissions de CO2, enjeu très important dans les prochaines années, Aurel BGC continue également de préconiser l'achat, avec un fair value de 155 euros. D'après le bureau d'études, l'équipementier a les épaules assez solides pour supporter cette nouvelle acquisition outre-Rhin, la troisième après celles de Spheros et de Peiker en décembre dernier, en sus de la création plus récente d'une joint venture avec Siemens.

Autant d'opérations qui en disent long sur les ambitions de Valeo dans la première puissance économique de l'eurozone.

(G.D.)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant