Valeo revient à la fonction de PDG, bénéfice net +30% en 2015

le
0
    * Pascal Colombani quitte la présidence, Jacques 
Aschenbroich PDG 
    * La fonction, réunifiée, avait été scindée en 2009 
    * Bénéfice net +30% en 2015, dividende de trois euros par 
action 
    * Forte croissance du CA et légère hausse de la marge 
opérationnelle attendues en 2016 
 
 (Actualisé avec téléconférence et précisions) 
    par Gilles Guillaume 
    PARIS, 18 février (Reuters) - Valeo  VLOF.PA  a annoncé 
jeudi une modification de sa gouvernance, fusionnant à nouveau 
les fonctions de président et directeur général, et fait état de 
résultats annuels en forte hausse grâce à la demande en produits 
d'aide à la conduite et de réduction des émissions. 
    L'équipementier automobile, qui avait scindé en 2009 la 
fonction de PDG sous la pression notamment du fonds américain 
Pardus, qui réclamait une simplification opérationnelle du 
groupe après l'ère Thierry Morin, a indiqué que Pascal 
Colombani, atteint par la limite d'âge, quittait sa fonction de 
président du conseil d'administration. 
    Jacques Aschenbroich, directeur général de Valeo, reprend 
cette fonction avec effet immédiat et devient donc PDG. Georges 
Pauget, administrateur indépendant, est nommé quant à lui 
administrateur référent "qui sera investi des pouvoirs les plus 
larges pour accomplir sa mission." 
    Pascal Colombani, qui demeure administrateur, assistera 
Jacques Aschenbroich et Georges Pauget, ancien directeur général 
du Crédit agricole SA, jusqu'à la prochaine assemblée générale 
du groupe, le 26 mai, "afin d'assurer la transition dans la 
gouvernance". 
    Valeo a dégagé l'an dernier un bénéfice net, part du groupe, 
de 729 millions d'euros, soit une hausse de 30%, et proposé de 
verser un dividende de trois euros par action, soit une 
progression de 36%. 
     Le chiffre d'affaires du groupe a augmenté de 14% à 14,5 
milliards d'euros en 2015 (+7% à périmètre et changes 
constants), tandis que sa marge opérationnelle a atteint 7,7%, 
contre 7,2% en 2014. Le cash flow libre a grimpé de 73% à 565 
millions d'euros 
    Le groupe a enregistré 117 millions d'euros de produits et 
charges liés notamment à des plans de restructuration en 
Amérique du Sud, où il a déprécié des actifs à cause de 
l'environnement économique très dégradé, ainsi qu'en Espagne, au 
Japon et en Russie. 
    En 2016, Valeo anticipe une "forte croissance" de son 
chiffre d'affaires sur la base d'une hypothèse de hausse de la 
production automobile mondiale de 2,5%. La marge opérationnelle 
est attendue quant à elle en "légère hausse", malgré 
l'augmentation attendue des frais nets de R&D nécessaire à la 
croissance future du groupe dans ses deux domaines de 
prédilection. 
    Valeo s'est également déclaré confiant d'atteindre ses 
objectifs de croissance à moyen terme, ses prises de commandes 
ayant augmenté de 15% à 20,1 milliards d'euros. 
     
    Le communiqué de résultats: 
    http://bit.ly/1ToSHhk 
     
    Le communiqué sur l'évolution de la gouvernance: 
    http://bit.ly/1orfH3x 
 
 (Edité par Jean-Michel Bélot) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant