Valeo : Résultats de l'exercice 2008

le
0
Communiqué

PARIS, February 13 /PRNewswire/ --

- Marge opérationnelle de 2,6% dans un contexte d'effondrement de la production automobile au quatrième trimestre

- Adaptation du point mort à la crise

- Augmentation du cash flow libre, dette contenue, liquidité préservée

A l'issue de la réunion de son Conseil d'Administration d'hier, Valeo présente ses comptes consolidés pour le quatrième trimestre 2008 et ses résultats audités pour l'année 2008.

Comptes simplifiés du quatrième trimestre et des neuf premiers mois (non audités)

    
    Millions d'euros          4ème      Variation    Rappel    Variation vs.
                            Trimestre      vs.     9 mois-2008 9 mois- 2007
                              2008        4ème
                                        Trimestre
                                         -2007

    Produits de l'activité   1 789        -26,6%      7 026        -3,1%
    (P.A.)
    Marge brute                208        -46,1%      1 106        -0,5%
    % du Chiffre             11,9%      -4,2 pts      16,0%      +0,5 pt
    d'Affaires.
    Marge opérationnelle[1]    -38        vs. 96        268        +7,2%
    % P.A.                   -2,1%      -6,0 pts       3,8%      +0,4 pt
    Résultat opérationnel     -284        vs. 88        232        +0,4%
    % P.A.                  -15,9%     -19,5 pts       3,3%      +0,1 pt
    Résultat net (revenant    -313        vs. 50        106        +242%
    aux actionnaires de la
    Société)

Au quatrième trimestre 2008, Valeo a fait face à un effondrement généralisé de ses marchés. La production automobile de référence de Valeo a reculé de 25,2% comparé au dernier trimestre 2007. Le recul des ventes de 26,6% se traduit par une contraction de la marge opérationnelle de 6,0 points à -2,1% des produits de l'activité. La perte nette de 313 millions d'euros intègre une charge de 241 millions d'euros au titre du plan de réduction des effectifs permanents de 5 000 personnes annoncé le 17 décembre 2008.

Valeo a réagi rapidement et vigoureusement au recul très brutal de la production automobile à partir de la fin du troisième trimestre. Afin de préserver sa compétitivité et ses liquidités, Valeo a immédiatement engagé un plan d'économie drastique et de contrôle du cash qui a généré une amélioration de l'exploitation de 140 millions d'euros.

Comptes simplifiés de l'année 2008

    
    Millions d'euros               2008       2007      Variation
    Produits de l'activité        8 815      9 689        -9,0%
    (P.A.)
    Marge brute                   1 314      1 497       -12,2%
    % du Chiffre d'Affaires.      15,2%      15,7%      -0,5 pt
    Marge opérationnelle[2]         230        346       -33,5%
    % P.A.                         2,6%       3,6%      -1,0 pt
    Résultat opérationnel           -52        319           ns
    % P.A.                        -0,6%       3,3%     -3,9 pts
    Résultat des activités non       -1        -59           ns
    stratégiques
    Résultat net revenant aux      -207         81           ns
    actionnaires de la Société
    Résultat de base par action   -2,73       1,82           ns
    (activités poursuivies)
    (EUR)
    Cash flow libre[3]               83         65         +28%
    Dette financière nette          821        799        +2,8%

Faits marquants de l'exercice

Témoignant de l'intérêt des constructeurs automobiles pour les technologies développées par Valeo, la prise de commandes s'est inscrite au niveau record de 10,1 milliard d'euros, soit 1,4 fois le chiffre d'affaires de l'exercice. Les produits innovants ont représenté des entrées en commandes de 3,2 milliards d'euros, soit 32% du total, validant ainsi la stratégie d'innovation technologique du Groupe, fondée sur les trois Domaines de l'Aide à la Conduite, de l'Efficacité de la Propulsion et de l'Amélioration du Confort.

Par ailleurs, en début d'année, Valeo a poursuivi la rationalisation de son portefeuille d'activités. Après l'activité Câblage, vendue au spécialiste allemand Leoni le 31 décembre 2007, Valeo a cédé au fonds EQT, le 30 mai 2008, son activité de refroidissement moteur pour poids lourds, qui a représenté un chiffre d'affaires de 172 millions d'euros en 2007.

Dans le cadre de sa stratégie de développement dans les pays à fort potentiel de croissance, Valeo a procédé aux premières étapes du déploiement de ses activités en Russie et a complété son implantation en Inde.

Le Groupe a poursuivi la rationalisation de son outil industriel avec, notamment, la fermeture définitive de son usine de Rochester aux Etats-Unis au premier semestre. Au cours de l'année, les effectifs du Groupe ont été réduits de 10 000 personnes (y compris effet périmètre).

Résultats de l'exercice

Le total des produits de l'activité consolidé diminue de 9,0% à 8 815 millions d'euros en 2008. Après prise en compte des baisses de prix, la chute des volumes est de 4,3% alors que dans le même temps, la production automobile de référence du Groupe subit un recul estimé à 6,3%.

La marge brute consolidée atteint 1 314 millions d'euros, en recul de 12,2% par rapport à 2007 et représente 15,2% du chiffre d'affaires contre 15,7% en 2007. Les matières premières ont continué à augmenter légèrement au cours de l'année (0,1% du chiffre d'affaires). Cette hausse a été plus que compensée par le renouvellement des contrats qui ont contribué pour 0,3% du chiffre d'affaires.

Au premier semestre, la marge brute a augmenté de 0,7 point par rapport à 2007, résultat des actions de productivité et de repositionnement du Groupe, et malgré la hausse des matières premières. Au deuxième semestre, elle a fortement chuté sous l'effet de l'effondrement des volumes (-2 points). En particulier, le recul de 27% de l'activité au quatrième trimestre pèse négativement sur la marge brute de l'année, représentant un impact équivalent à hauteur de 1,8% du chiffre d'affaires annuel.

La marge opérationnelle diminue de 33,5% à 230 millions d'euros (soit 2,6% des produits de l'activité, en recul de 1 point comparé à 2007). Au premier semestre, la marge était de 203 millions d'euros, soit une croissance de 15% par rapport à 2007. Affectée par la sous-activité du deuxième semestre, elle n'est plus que de 27 millions d'euros sur cette période, en recul de 84%.

Le résultat opérationnel est une perte de 52 millions d'euros contre un gain de 319 millions d'euros en 2007. Il intègre des autres charges pour un montant net de 282 millions d'euros (27 millions d'euros en 2007) qui comprennent une charge de 241 millions d'euros au titre du plan de réduction des effectifs permanents de 5 000 personnes et une charge d'impairment de 58 millions d'euros.

Alors qu'il s'élevait à 100 millions d'euros à la fin du premier semestre, le résultat net de la période revenant aux actionnaires de la Société est une perte de 207 millions d'euros contre un bénéfice de 81 millions d'euros en 2007.

Cash flow et endettement

Le Groupe a généré un cash flow libre de 83 millions d'euros contre 65 millions d'euros en 2007. Cette performance est essentiellement liée à la bonne gestion du besoin en fonds de roulement qui a contribué à hauteur de 178 millions d'euros.

Du fait du montant du dividende payé en 2008 (99 millions d'euros) et du programme de rachat d'actions executé (39 millions d'euros), et malgré l'impact des cessions (52 millions d'euros), l'endettement financier net ressort à 821 millions d'euros, en hausse de 22 millions d'euros comparé à 2007.

La liquidité du Groupe à la clôture de l'exercice est intacte, la trésorerie couvrant les besoins de financement de l'exploitation. Le Groupe n'a pas d'échéance de remboursement de dette avant janvier 2011 et dispose à ce jour de lignes de crédit confirmées d'un montant total de 1,2 milliard d'euros avec des banques de premier plan.

Dividende

Afin de préserver les liquidités du Groupe, et alors que la date de sortie de crise reste incertaine, le Conseil d'Administration proposera à l'Assemblée Générale annuelle de ne pas verser de dividende au titre de l'exercice 2008.

Perspectives

Prenant acte de l'entrée en récession des principales économies mondiales et de la persistance de la crise financière, le Groupe anticipe une chute de la production automobile mondiale de l'ordre de 30% au premier semestre 2009, et de l'ordre de 20% sur l'ensemble de l'année 2009. Ce scénario amène le Groupe à prévoir une marge opérationnelle négative au premier semestre 2009.

Hors dégradation significative complémentaire, Valeo ne prévoit pas d'atteindre le covenant de 120% de ratio d'endettement financier net sur capitaux propres hors interêts minoritaires attaché à ses financements.

La mise en oeuvre du plan de réduction des effectifs permanents de 5 000 personnes dans le monde, a débuté. Valeo continue à abaisser son point mort par la réduction drastique de ses dépenses opérationnelles. Ces mesures, ainsi que la réduction des dépenses d'investissement de l'ordre d'un tiers et une gestion optimisée des stocks, visent à préserver la liquidité du Groupe.

Le présent document contient des informations prospectives. Celles-ci sont susceptibles d'être affectées par des facteurs, connus ou inconnus, difficilement prévisibles et non maîtrisés par Valeo, qui peuvent impliquer que les résultats diffèrent significativement des perspectives exprimées, induites ou prévues par les déclarations de la Société.

Valeo est un Groupe industriel indépendant dédié à la conception, la fabrication et la vente de composants, systèmes intégrés et modules pour automobiles et poids lourds. Valeo se classe parmi les premiers équipementiers mondiaux. Le Groupe possède 121 sites de production, 61 centres de Recherche et Développement, 10 plates-formes de distribution et emploie 51 200 collaborateurs dans 27 pays.

[1] Résultat opérationnel avant autres produits et charges

[2] Résultat opérationnel avant autres produits et charges

[3] Flux net des activités opérationnelles moins investissements corporels et incorporels nets et moins frais financiers net versés

    
    Pour toute information complémentaire, veuillez contacter :

    Kate Philipps
    Directeur de la Communication du Groupe
    Tél.:+33-1-40-55-20-65

    Vincent Marcel
    Directeur des Affaires Financières
    faisant fonction de Relations Investisseurs
    Tél.: +33-1-40-55-37-71

Valeo Management Services

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter : Kate Philipps, Directeur de la Communication du Groupe, Tél.:+33-1-40-55-20-65; Vincent Marcel, Directeur des Affaires Financières, faisant fonction de Relations Investisseurs,Tél.: +33-1-40-55-37-71


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant