Valeo relève son objectif de marge, pas d'impact du Brexit

le
0
    PARIS, 20 octobre (Reuters) - Valeo  VLOF.PA  a relevé jeudi 
son objectif de marge opérationnelle pour l'année, fort de la 
demande pour ses différents produits d'éclairage, d'aide à la 
conduite et de réduction des émissions, et a rassuré par 
l'absence de retombée du Brexit sur ses activités. 
    L'équipementier automobile, qui a réalisé au troisième 
trimestre un chiffre d'affaires de 3,99 milliards d'euros (+16% 
en données publiées et +12% à périmètre et changes constants), 
vise désormais une marge opérationnelle d'environ 8% en 2016, 
alors qu'il attendait jusqu'ici une légère hausse par rapport 
aux 7,7% de 2015. 
    "Nous aurions pu changer notre prévision en juillet mais 
nous avions une grande incertitude liée aux conséquences du 
Brexit", a déclaré le PDG Jacques Aschenbroich au cours d'une 
conférence avec les analystes.  
    "Maintenant que nous voyons que nous n'avons pas d'impact ou 
un impact marginal du Brexit au troisième trimestre, et 
probablement de manière identique au quatrième, nous pouvons 
alors nous montrer un peu moins prudents." 
    Le consensus Thomson Reuters donnait un chiffre d'affaires 
de 3,82 milliards d'euros. 
    Sur la base d'une prévision de croissance de la production 
automobile mondiale relevée à +3% contre +2,5% jusqu'ici, Valeo 
a confirmé par ailleurs son objectif de forte croissance de son 
chiffre d'affaires sur l'année, supérieure à celle du marché 
dans ses principales régions de production. 
    Le chiffre d'affaires première monte du groupe - recouvrant 
les produits équipant les voitures neuves à leur sortie d'usine 
- a progressé de 9% à périmètre et changes constants en Europe 
et Afrique, augmenté de 7% en Amérique du Nord, bondi de 39% en 
Chine et même progressé de 10% en Amérique du Sud malgré les 
difficultés qu'y rencontrent plusieurs marchés automobiles 
importants. 
    Les quatre métiers du groupe ont tous contribué à la 
performance du trimestre, notamment les "systèmes de visibilité" 
dont la croissance des ventes première monte à périmètre et 
changes constants a accéléré à 16% grâce à la demande pour les 
éclairages à LED. 
    Les aides à la conduite, qui rendent les véhicules de plus 
en plus autonomes, ont vu leurs ventes progresser de 12% tandis 
que les systèmes de propulsion et les systèmes thermiques, 
soutenus par la recherche de solutions permettant de réduire la 
consommation et les émissions dans un cadre réglementaire de 
plus en plus strict, ont vu les leurs progresser respectivement 
de 11% et 10%. 
     
    Le communiqué :  
    http://bit.ly/2eo17Gg 
 
 (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant