Valeo: l'avis d'un analyse après le rachat de peiker.

le
0

(CercleFinance.com) - Le titre Valeo affiche un gain de 2% après l'annonce de l'acquisition de l'entreprise allemande peiker, acteur majeur de la télématique embarquée et de la connectivité. Cette acquisition va permettre au groupe d'enrichir sa gamme de produits dans le domaine de la connectivité.

' Le portefeuille de technologies, de produits et de services de peiker est parfaitement complémentaire avec notre vision de la conduite pour la voiture de demain, qui sera autonome, connectée et intuitive. De plus, cette acquisition renforce la présence de Valeo en Allemagne avec l'intégration de 700 collaborateurs, dont 150 ingénieurs hautement qualifiés ' a déclaré Jacques Aschenbroich, Directeur général de Valeo.

Oddo a confirmé ce matin son conseil à l'achat sur le titre Valéo et fixe son objectif de cours à 156 E.

' Cette acquisition confirme la volonté du groupe de renforcer sa présence sur le marché du véhicule autonome et de la conduite intuitive, l'un de ses principaux axes stratégiques de croissance ' indique Oddo.

' Peiker est l'un des plus grands fournisseurs de composants et de systèmes dans le domaine des technologies de télécommunication ' précise Oddo

Les analystes estiment que cette acquisition présente un réel intérêt stratégique pour Valeo permettant de compléter son offre au sein de la division CDA. Ce marché est estimé à 5 MdE d'ici à 2025, traduisant une croissance implicite soutenue.

Peiker réalisera un chiffre d'affaires d'environ 310 millions d'euros en 2015. Cette opération aura un effet positif sur les résultats de Valeo dès 2016.

' Nous ne disposons pas d'éléments sur le montant de la transaction mais comprenons que la VE est raisonnable (proche de 400 ME estimés selon nous). Par ailleurs, cette activité afficherait un niveau de profitabilité supérieur à la moyenne du groupe (12,2% pour la marge d'Ebitda estimée de Valeo en 2015) ' explique Oddo.

' Même si cette opération reste modeste au regard du groupe (2% du CA groupe, environ 12% du CA de la division CDA), nous estimons l'impact légèrement relutif (+2/3% sur l'Ebitda consolidé). Le financement sera assuré sans difficulté '.

Rappelons que Credit Suisse est passé à Neutre sur la valeur dans sa dernière étude (au lieu de surperformance).

Pour Credit Suisse en effet, l'action Valeo manque désormais de catalyseurs : 'une croissance organique qui ralentit, un faible potentiel d'amélioration des marges et des anticipations de marchés exigeantes nous conduisent à nous inquiéter de la valorisation du titre', peut-on lire dans la note de recherche.

Les analystes détaillent qu'en Europe, 'la surperformance de Valeo est moins forte qu'elle ne le semble' : pour les analystes, la production automobile des cinq plus importants pays de l'UE, soit + 9% environ au 3e trimestre, n'a été surclassée par Valeo que de 400 points de base. Soit bien moins que les 800 points revendiqués par le groupe, puisque Valeo utilise un découpage géographique rassemblant l'Europe et l'Afrique.

Enfin, si on peut anticiper une amélioration des fondamentaux du marché en Chine grâce aux nouvelles mesures de relance gouvernementales, 'le risque de sous-utilisation des capacités de production pourrait faire pression sur la rentabilité', redoute Credit Suisse.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant