Valeo confirme ses objectifs, le 1er trimestre tiré par l'Asie

le
0
Valeo confirme ses objectifs, le 1er trimestre tiré par l'Asie
Valeo confirme ses objectifs, le 1er trimestre tiré par l'Asie

PARIS (Reuters) - Valeo a bénéficié au premier trimestre du dynamisme persistant du marché asiatique, qui a permis à l'équipementier automobile de limiter l'impact de la baisse du marché automobile européen liée à la crise de la zone euro.

Le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 13,6% au premier trimestre, à 3,03 milliards d'euros (+6% à périmètre et taux de change constants).

Les équipementiers Faurecia et Plastic Omnium ont déjà fait état d'une hausse de 8,4% et de près de 22% respectivement de leur activité au premier trimestre, la vigueur de la demande en Amérique du Nord et en Asie compensant également la baisse observée en Europe.

Dans un communiqué, Valeo précise que l'Asie représente désormais un quart de son activité pour les pièces d'origine dites de première monte.

Alors que la production automobile mondiale a progressé de 6% pour atteindre plus de 20,9 millions de véhicules au premier trimestre, l'évolution est très contrastée en fonction des régions du globe.

Le marché asiatique, qui représente désormais plus de la moitié du marché automobile mondial, a enregistré une croissance de 9%, celle de l'Amérique du Nord atteignant 17%.

La production en Europe (26% de la production mondiale), a en revanche reculé de 4% par rapport au premier trimestre 2011, qui avait bénéficié de la fin des programmes de soutien au secteur automobile dans certains pays de la zone.

VALEO CONFIRME SES OBJECTIFS

Valeo, qui table pour 2012 sur une hausse de 3% à 4% de la production automobile mondiale, malgré une baisse de 5% en Europe, a confirmé son objectif d'atteindre en 2012 une marge opérationnelle en valeur du même ordre de grandeur que celle réalisé en 2011 (704 millions d'euros).

Sur le moyen terme, Valeo s'est également fixé pour objectif une marge opérationnelle de plus de 7% en 2015 et un chiffre d'affaires de 14 milliards d'euros à ce même horizon, toujours grâce à l'Asie qui devrait alors peser 30% dans ses ventes totales.

Arrivé à la tête de Valeo en 2009, le directeur général Jacques Aschenbroich a engagé une simplification de la structure de Valeo et un recentrage sur les quatre principaux métiers du groupe - propulsion, systèmes thermiques, aide à la conduite (caméras et clés mains libres) et visibilité (éclairage et essuie-glaces).

Les deux premiers pôles surfent actuellement sur la demande en technologies visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre, notamment via l'automatisation des boîtes de vitesses et les systèmes de "stop & start" qui coupent et redémarrent automatiquement le moteur au feu rouge.

Le titre Valeo a clôturé mardi en hausse de 1,78% à 34,605 euros, portant sa progression à près de 13% depuis le début de l'année et sa capitalisation boursière à 2,75 milliards d'euros.

Gilles Guillaume et Jean-Michel Bélot, édité par Julien Ponthus

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant