Valenciennes : "Le football est cruel" pour Hadzibegic

le
0
Valenciennes : "Le football est cruel" pour Hadzibegic
Valenciennes : "Le football est cruel" pour Hadzibegic

Faruk Hadzibegic a vu son équipe de Valenciennes s'incliner à domicile face à Nîmes (2-3) au terme d'un scénario rocambolesque. L'entraîneur nordiste a forcément regretté ce résultat.

Avec Valenciennes, depuis le début de la saison, il se passe souvent quelque chose. Ça passe ou ça casse pour cette équipe réputée pour son football offensif. Et après sa lourde défaite à Tours, VA devait réagir à domicile face à Nîmes. Dominant copieusement la première période, le club nordiste a su ouvrir le score et a même repris l'avantage immédiatement après l'égalisation nîmoise après l'heure de jeu. Mais à 2-1, les coéquipiers de Sébastien Roudet ont reculé et se sont fait surprendre. Kouakou (72e) et Sissoko (76e) ont ainsi offert un succès aussi inattendu que spectaculaire aux Crocodiles. Un scénario qui n'a pas plu à Faruk Hadzibegic, l'entraîneur de VA, lequel regrette les occasions manquées : "Nous avons fait un bon match, mais nous n’avons pas su concrétiser nos occasions en première mi-temps. Elles auraient du nous permettre de plier la rencontre définitivement. Nous n’avons pas eu cette efficacité offensive et cela nous a coûté cher en deuxième période. A la fin, on perd ce match, avec aussi quelques erreurs défensives. Nous avons mouillé le maillot. Je suis désolé pour le public, le club et les joueurs, mais le football peut être cruel, c’est le cas pour nous aujourd’hui. On va se relever assez rapidement et avoir de meilleurs jours. Nous allons redresser la barre, que ce soit dès le prochain match ou après." Le prochain match s'annonce difficile pour Valenciennes, qui se déplace à Troyes vendredi prochain.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant