Valence et le Barça passés sous silence

le
0
Valence et le Barça passés sous silence
Valence et le Barça passés sous silence

Dans un match pas loin d'être soporifique, Valence et le Barça ont plus joué pour la forme que pour le fond cette demi-finale retour de Coupe du Roi (1-1). Ô surprise, le Barça accède à la finale.

Valence CF 1-1 FC Barcelone

Buts : Negredo (39e) pour Valence // Kaptoum (84e) pour le FC Barcelone.

On joue la 39e minute de jeu à Valence. Pressé par l'attaque catalane, Aderlan Santos cherche à renvoyer la balle en direction des buts du Barça d'un lointain dégagement. En réussite, le Brésilien réalise en fait une superbe passe à destination d'Álvaro Negredo pour aller défier Marc-André ter Stegen. Au feeling, le capitaine blanquinegro feinte le gardien, tente un piqué et voit un contre favorable s'offrir à lui. Negredo pousse la balle vers la cage, Marc Bartra est trop court pour sauver la mise. Le FC Valence vient d'ouvrir le score dans son antre face au FC Barcelone, l'ambiance devrait être chaude. Mais non, elle est glaciale. Parce que Valence est l'ombre d'elle-même depuis des mois, parce que Valence peine à garder son honneur sain et sauf. Et même si Valence mène, ce match n'y changera pas grand-chose.

Cathédrale 2.0


Les travées du Mestalla n'avaient pas connu pareille disette depuis des lustres. La mythique enceinte ornée d'une immense chauve-souris à l'extérieur de sa plus grande tribune semble en effet encore plus grande qu'à l'accoutumée. Et pour cause : son affluence est catastrophique. Avant la rencontre, les plus optimistes voient ainsi un chiffre inférieur à 10 000 spectateurs. D'autres annoncent un match proche d'un huis clos. La vérité sera comprise entre ces deux paroles, et ce Valence-Barcelone fera office de match ancré dans l'histoire d'une bien triste manière. Au départ de la rencontre, les sièges couleur orange sont visibles, surtout du côté où la peña des Chés a l'habitude de chanter et supporter son équipe.

Mais ce soir, les chants ne seront pas de mise. Devant le coma de son équipe, le kop juge plus judicieux de boycotter la rencontre. Au moins, Marc-André ter Stegen ne pourra pas évoquer un éventuel problème de communication avec sa défense. Pour ce match sans le moindre enjeu donc, Gary Neville évite le ridicule en plaçant certaines promesses du centre de formation titulaires dans un stade à moitié mort. Pour le Barça, difficile de trouver une motivation,…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant