Valeant Pharmaceuticals confirme une offre sur Allergan

le
1
LE RACHAT DU FABRICANT DU BOTOX EN VUE
LE RACHAT DU FABRICANT DU BOTOX EN VUE

(Reuters) - Le groupe canadien Valeant Pharmaceuticals International a confirmé mardi vouloir acquérir l'américain Allergan, fabricant de l'anti-rides Botox, pour se renforcer dans les soins dermatologiques et optiques.

Dans un communiqué, Valeant dit proposer 48,30 dollars en numéraire et 0,83 action ordinaire pour chaque titre Allergan. Cette offre non-sollicitée, qui pourrait donner naissance au numéro cinq mondial de la pharmacie, valorise Allergan à quelque 47 milliards de dollars (34 milliards d'euros).

Valeant ajoute avoir le soutien de Pershing Square, le fonds de l'investisseur activiste Bill Ackman qui a annoncé la veille être devenu le principal actionnaire d'Allergan avec une participation de 9,7%.

L'offre de Valeant représente un prix de 152,88 dollars par action Allergan, ce qui représente une prime de plus de 7% par rapport au cours de clôture de lundi à 142,00 dollars.

Vers 14h15 GMT, l'action Allergan s'envole de 15,4% à 163,91 dollars, un cours qui dépasse le prix de l'offre, ce qui laisse sous-entendre que les investisseurs anticipent une forme de surenchère. Le titre Valeant grimpe de son côté de 4,6%, à 145,62 dollars canadiens, à la Bourse de Toronto.

En annonçant lundi son investissement, Pershing Square avait dit coopérer avec Valeant Pharma en vue du rachat d'Allergan, qui a une valeur boursière de quelque 42 milliards de dollars (30,4 milliards d'euros).

L'investissement de quatre milliards de dollars est le plus gros effectué à ce jour par Bill Ackman et sa démarche de participer à une acquisition est inhabituelle, les investisseurs activistes prenant généralement des participations pour pousser à des changements au sein des entreprises.

SYNERGIES DE COÛTS ANNUELLES DE 2,7 MILLIARDS DE DOLLARS

Un porte-parole de Valeant a de son côté déclaré qu'un rapprochement avec Allergan donnerait naissance à une "plate-forme unique de croissance et de création de valeur" dans le secteur de la santé. Valeant a multiplié les acquisitions ces derniers temps, la dernière en date étant Bausch & Lomb Holdings.

Allergan qui, en plus du Botox, détient également un portefeuille rentable de traitement de différentes affections des yeux, a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 6,3 milliards de dollars, soit un peu plus que les 5,8 milliards de ventes annoncés par Valeant pour l'année dernière.

Allergan n'était pas disponible dans l'immédiat pour faire un commentaire sur l'offre de Valeant.

Le groupe canadien a souligné qu'un rapprochement avec Allergan se traduirait, selon ses estimations, par des synergies de coûts annuelles d'au moins 2,7 milliards de dollars, dont plus des trois quarts seraient réalisées dès les six premiers mois après la finalisation de l'opération.

Valeant a ajouté que les actionnaires d'Allergan détiendraient 43% de l'entité née de la fusion.

Le secteur pharmaceutique est au centre d'une intense activité de fusions et acquisitions puisque, outre le projet de rapprochement entre Valeant et Allergan, Novartis a annoncé plus tôt dans la journée une refonte de ses activités en échangeant certains actifs avec le britannique GlaxoSmithKline et en vendant sa division de santé animale à l'américain Eli Lilly, des opérations représentant un montant total de 27 milliards de dollars (20 milliards d'euros).

(Euan Rocha à Toronto et Esha Dey à Bangalore, Véronique Tison et Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2889755 le mardi 22 avr 2014 à 17:04

    extrêmement bizarre la photo réduite sur la page bourse, on ne voit pas que c'est un œil, on pense plutôt à ...