Valeant envisage de céder le fabricant de lentilles Paragon-sces

le
0
    par Carl O'Donnell 
    8 décembre (Reuters) - Valeant Pharmaceuticals 
 VRX.TO  VRX.N  cherche à vendre sa filiale de fabrication de 
lentilles Paragon Vision Sciences, objet de l'une des enquêtes 
qui visent le groupe pharmaceutique canadien aux Etats-Unis, 
a-t-on appris auprès de deux sources proches du dossier. 
    Paragon a été rachetée cette année par Bausch & Lomb, autre 
filiale de Valeant, pour un montant non communiqué. Sa vente 
remettrait en cause la stratégie de Valeant visant à concentrer 
le marché des lentilles de contact perméables au gaz, un type de 
lentilles rigides notamment utilisé par les personnes souffrant 
du kératocône, une affection de la cornée. 
    La Federal Trade Commission (FTC) a ouvert une enquête sur 
Valeant, qu'il soupçonne de vouloir créer une position dominante 
sur ce segment du marché des lentilles. 
    Il n'est pas certain que le processus aboutira à une vente 
et l'identité des acquéreurs potentiels n'est pas connue. Un 
porte-parole de Valeant a dit que le groupe ne commentait pas 
les rumeurs de marché et assuré qu'il coopérait pleinement avec 
l'enquête de la FTC. 
    Valeant fait aussi l'objet d'enquêtes du gouvernement et du 
Congrès sur ses pratiques en matière de prix et sur ses liens 
avec un réseau pharmaceutique de spécialités vers lequel 
convergent une bonne partie de ses ventes. 
    Son cours de Bourse a fondu de plus de 60% depuis les 
premières révélations sur les augmentations de prix en 
septembre. Le titre a regagné du terrain récemment, le groupe 
ayant rassuré les investisseurs sur sa volonté de transparence. 
     
    OBJECTIF: RASSURER LA FTC  
    L'acquisition de Paragon a permis à Valeant d'augmenter les 
prix de la matière servant à la fabrication de lentilles, de 
plus de 100% dans certains cas. Parallèlement, le groupe a 
cherché à racheter des laboratoires à qui il fournissait ces 
produits, appelés palets, afin de renforcer encore sa position 
sur le segment des lentilles perméables à gaz. 
    En cédant Paragon, Valeant perdrait également son monopole 
sur un certain type de lentilles perméables à gaz, les lentilles 
dites Ortho-K qui traitent la myopie et ont pour particularité 
d'être à port nocturne. La position dominante de Valeant sur ce 
marché par Valeant est l'objet principal de l'enquête de la FTC. 
    Si Paragon redevenait une société indépendante, il 
contrôlerait environ la moitié du marché des lentilles Ortho-K, 
selon les deux sources. 
    Valeant a parallèlement décidé de séparer les activités de 
Paragon Vision Sciences de celles de son autre filiale de 
fabrication de lentilles, Boston Products, là encore dans le but 
de tranquilliser la FTC.  
    Selon des documents que Reuters a pu consulter, le groupe 
demande désormais aux laboratoires de traiter séparément les 
factures de Paragon et de Boston Products, signe qu'il a renoncé 
à intégrer les deux sociétés dans une entité unique. 
    Certains des laboratoires ont déjà réagi aux augmentations 
de tarifs en se tournant vers d'autres fabricants, comme 
Contamac. 
    La séparation de Paragon et de Boston Products permettra de 
rétablir une concurrence entre les deux, donc de faire baisser 
les prix, selon l'une des sources. "La meilleure façon de 
(récupérer les clients) sera d'accuser l'autre d'être trop 
cher", a-t-elle dit. 
 
 (Véronique Tison pour le service français, édité par Marc 
Angrand) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant