Valcke suspendu 12 ans par la Commission d'éthique de la Fifa

le
0
 (Actualisé, avocat américain de Valcke, §§ 7, 8) 
    ZURICH, 12 février (Reuters) - L'ancien secrétaire général 
de la Fédération internationale de football, Jérôme Valcke, a 
été suspendu vendredi de toute activité liée au football pour 
une durée de douze ans par la commission d'éthique de la plus 
haute instance du football mondial. 
    Le Français a été reconnu coupable d'avoir commis des actes 
répréhensibles lors de la vente de billets pour des matches de 
Coupe du monde, voyagé à titre privé aux frais de la Fifa, tenté 
de commercialiser des droits de retransmission télévisée à des 
prix inférieurs à leur valeur et détruit des preuves. 
    "En se comportant de la sorte, M. Valcke a agi contre les 
intérêts de la Fifa et lui a causé des dommages financiers 
considérables ; de surcroît, ses intérêts personnels et privés 
l'ont détourné de sa capacité à remplir les tâches inhérentes à 
sa fonction de secrétaire général de la Fifa", dit la commission 
dans un communiqué. 
    "En voyageant aux frais de la Fifa à des fins purement 
touristiques et en choisissant régulièrement des vols privés 
plutôt que des vols commerciaux, et ce sans justification 
professionnelle, M. Valcke a tiré des avantages personnels 
indus", dit la commission. "M. Valcke a également tiré des 
avantages pour sa famille." 
    "Il a en outre été prouvé que M. Valcke avait délibérément 
essayé de faire entrave aux procédures en cours en détruisant ou 
tentant de détruire plusieurs fichiers et dossiers pertinents 
pour l'enquête, et ce bien qu'il ait été conscient de son devoir 
de conserver toute donnée et de collaborer à l'établissement des 
faits." 
    Dans un communiqué, l'avocat américain de Jérôme Valcke, 
Barry Berke, affirme que la commission d'éthique "n'est pas un 
organe de décision crédible, indépendant et objectif ". Il 
dénonce une décision "sans fondement, injuste et motivée par des 
considérations politiques". 
    "M. Valcke garde confiance. Quand tous les faits seront 
connus, il apparaîtra clairement qu'il n'a absolument rien fait 
de mal et qu'il a travaillé pour le bien de la Fifa et du 
sport", ajoute l'avocat. 
    Jérôme Valcke a occupé la fonction de secrétaire général de 
la Fifa durant huit années, secondant son président, Sepp 
Blatter, qui a de son côté été suspendu en janvier pour une 
durée de huit ans, tout comme le Français Michel Platini qui 
entendait lui succéder. 
 
 (Brian Homewood avec Nate Raymond à New York; Nicolas Delame et 
Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant