Valbuena et Lyon, c'est du sérieux

le , mis à jour à 08:13
0
Valbuena et Lyon, c'est du sérieux
Valbuena et Lyon, c'est du sérieux

Un an après, Mathieu Valbuena pourrait revenir en Ligue 1. L'ancien milieu de terrain de Marseille, 30 ans, est proche de rejoindre Lyon, selon plusieurs composantes du club. Un retour qui symboliserait l'accélération du mercato lyonnais cette semaine et son envergure de dimension européenne, dans la foulée de la signature du Mancunien Rafael en début de semaine.

Lyon travaille en effet depuis plus d'une semaine sur la piste du petit meneur de jeu (1,67 m, 58 kg) qui joue actuellement au Dynamo Moscou (Russie). Les contours d'un accord sont en train de prendre forme autour d'un prêt d'un an avec option d'achat obligatoire, comme l'a dévoilé « l'Equipe » hier. A tous les étages du club, on se montrait optimiste hier et certains prédisaient même un dénouement dans les quarante-huit heures. Le dossier Valbuena n'est cependant pas bouclé car les échanges se sont multipliés hier, sans que le montage financier soit acté.

Mathieu Valbuena est très tenté par un retour en France, en vue de l'Euro 2016 qui se jouera dans l'Hexagone. Son club, engagé dans une politique de nationalisation de son équipe et confronté au fair-play financer, serait également favorable à un départ. Chez les décideurs lyonnais, les avis étaient — et sont toujours — partagés à propos de la piste à privilégier au poste de meneur de jeu.

Néanmoins, le profil de Mathieu Valbuena rassemble de nombreux suffrages. L'OL voit en effet dans le milieu offensif le joueur qui lui manque pour évoluer à la pointe de son losange, au milieu de terrain, juste derrière Nabil Fekir et Alexandre Lacazette. Mathieu Valbuena connaît déjà ses deux futurs probables coéquipiers pour les avoir côtoyés lors du dernier rassemblement des Bleus. Les trois hommes ont d'ailleurs terminé le dernier match contre l'Albanie ensemble sur la pelouse (défaite 1-0), sans grand succès.

Les supporteurs lyonnais, quant à eux, sont beaucoup moins convaincus de l'intérêt de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant