Val-de-Marne : les commerçants contre le couvre-feu

le
3
La Mairie de Villeneuve-Saint-Georges impose une fermeture à 22 heures pour la sécurité.

La rue commence à peine à vivre, il est midi, les restaurants ouvrent, quelques habitants discutent devant un bar, d'autres se retrouvent devant un fast-food de poulet frit, des poussettes passent et de rares cadavres de canettes de bières ornent les trottoirs. Mais à 22 heures précises, les commerçants, restaurateurs compris, auront baissé leur rideau. Ici, c'est la rue de Paris, à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne). Pour contrer l'insécurité, depuis trois mois, les 82 premiers numéros de cette artère du centre ancien et deux rues adjacentes, à deux pas de la gare, sont soumis à un «couvre-feu»: un arrêté municipal impose la fermeture des épiceries, restaurants et bars à 22 heures. «Les habitants peuvent enfin dormir», lance Julien Zoughebi, directeur du cabinet du maire. «Les nuisances étaient devenues insupportables, il y avait un vrai ras-le-bol de la population»,...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lolin le vendredi 30 aout 2013 à 09:48

    Ou en arrive t-on, pitoyable d'être obligé de se coucher devant cette gangrène.

  • docteur7 le vendredi 30 aout 2013 à 09:42

    Elle n'est pas encore classée en ZSP, cette ville bien connue pour sa forte concentration d'incivils ?

  • jcarre14 le vendredi 30 aout 2013 à 07:18

    Les commerçants ont raison on paye la police pourquoi faire c'est leur boulot de faire règner l'ordre . On va bientôt appliquer le couvre feu partout alors .Je pense qu'il va falloir demander notre indépendance aux pays arabes hé oui on en est là malheureusement