Val-de-Grâce : l'hôpital des chefs d'Etat

le
0
À l'instar de beaucoup de personnalités politiques avant lui, Claude Guéant, victime d'un malaise, est soigné au sein du prestigieux et mystérieux hôpital parisien. » Victime d'un malaise, Claude Guéant transporté à l'hôpital

Après un malaise à son domicile, ce jeudi matin, l'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant a franchi l'arrière-cour de l'hôpital du Val-de-Grâce, rue Saint-Jacques, dans le Ve arrondissement de Paris. Depuis des années, de nombreuses personnalités politiques, françaises mais aussi internationales, ont été transférées dans cet établissement unique qui symbolise autant la médecine de pointe que le culte du secret.

François Mitterrand y est entré, officiellement, pour de fortes douleurs dans le dos, en 1981. Jacques Chirac, qui souffrait de douleurs au crâne et de troubles de la vision en 2005, a été accepté en urgence, car les chirurgiens suspectaient un accident cardio-vasculaire. François Fillon, plus récemment, fut contrain...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant