Val-d'Oise : nouvelle nuit de violences, 9 personnes interpellées

le
0
Des violences impliquant 200 personnes se sont produites sur les communes voisines de Beaumont-sur-Oise, Persan et Bruyères-sur-Oise.
Des violences impliquant 200 personnes se sont produites sur les communes voisines de Beaumont-sur-Oise, Persan et Bruyères-sur-Oise.

Pour la deuxième nuit consécutive, le Val-d'Oise a connu des violences à la suite de la mort d'un homme de 24 ans lors de son interpellation. Ses proches dénoncent une bavure. À 4 h 30 jeudi, la situation était « calme », a déclaré le directeur de cabinet du préfet du Val-d'Oise, Jean-Simon Mérandat.

Au cours de la nuit, neuf personnes ont été interpellées et placées en garde à vue pour des faits « d'attroupements armés, incendies volontaires et jets d'objets incendiaires sur les forces de l'ordre », a indiqué Jean-Simon Mérandat. 15 véhicules ont été incendiés et 35 feux sur la voie publique ont été recensés, ainsi que deux tentatives d'incendie, contre la mairie et une école maternelle de Beaumont-sur-Oise, a-t-il précisé. La situation a été « tendue de 22 h 30 à 4 h 30, mais maîtrisée grâce au robuste dispositif mis en place », a-t-il ajouté. Les violences impliquant 200 personnes, selon le directeur de cabinet du préfet du Val-d'Oise, se sont produites sur les communes voisines de Beaumont-sur-Oise, Persan et Bruyères-sur-Oise, où 180 membres des forces de l'ordre étaient mobilisés.

Des échauffourées impliquant une centaine de personnes avaient déjà éclaté la veille, lorsque s'est diffusée la nouvelle de la mort d'Adama, 24 ans, lors de son interpellation par les gendarmes mardi après-midi. Le jeune homme a dans un premier temps été présenté comme étant...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant