Vainqueur de Reims, Rennes retrouve provisoirement le podium

le
0

Vainqueurs de Reims grâce à une entame de match canon, les Rennais s'installent provisoirement sur le podium de la L1 et confirment qu'il faudra compter sur eux dans le sprint final.

Le debrief

Rennes sur le podium de la L1, ce n’est pas une première cette saison. Les Bretons ont en effet navigué entre la deuxième et la troisième place de fin août à fin septembre. Mais le retour des joueurs de Courbis dans le trio de tête ne peut pas être anodin au soir de la 32eme journée. Certes, il faudra attendre le Lorient-Lyon de dimanche soir pour connaître le classement définitif à l’issue de ce week-end. Mais dans le pire des cas, Rennes aura grillé la politesse à Nice et restera plus que jamais dans le coup à l’approche du sprint final. Monaco, pour qui la deuxième place semblait promise, ne pointe en effet plus qu’à quatre longueurs. Et l’ASM est attendue au Roazhon Park fin avril… Les Rennais ne réussiront évidemment pas chaque semaine une entame de match aussi idéale que face à Reims. Deux buts dans le premier quart d’heure (dont un entaché d’un énorme hors-jeu) et l’affaire était pliée en faveur de Bretons, qui ont ensuite alterné entre gestion et contres. La réduction du score des visiteurs n’aura eu pour effet que de réveiller un peu les Rennais et Dembélé, qui s’est offert le doublé pour mettre son équipe à l’abri. Si Rolland Courbis et ses joueurs peuvent sourire ce soir, ce n’est pas le cas de Reims qui reste plus que jamais menacé en bas de classement. Guingamp et Montpellier s’éloignent devant, Toulouse se rapproche derrière : sale soirée pour les Champenois.

Le film du match

12eme minute (1-0)
Grossière erreur de Tacalfred qui perd le ballon dans son camp côté droit. Les Rennais en profitent rapidement avec Sio qui accélère et centre rapidement à ras de terre vers Grosicki, qui reprend au point de penalty en ouvrant son pied. Carrasso touche le ballon mais ne parvient pas à le repousser.

15eme minute (2-0)
Dembélé, plein axe aux trente mètres, accélère et sollicite le une-deux avec Grosicki, qui lui remet parfaitement le ballon. Le jeune Rennais, seul face à Carrasso, ouvre son pied pour doubler tranquillement le score. Un but entaché d’une énorme position de hors-jeu du Polonais qui a échappé au juge de touche.

25eme minute
De Préville, côté gauche dans la surface rennaise, protège son ballon malgré trois adversaires avant de le glisser sur l’aile. En retard, G.Fernandes donne une grosse semelle à l’attaquant rémois. La faute et le penalty qui s’imposait ne sont pas accordés par M.Ennjimi.

45eme+1 minute
Coup-franc pour Rennes à l’angle droit de la surface de Reims. Grosicki le frappe directement et oblige Carrasso à une belle claquette au-dessus de sa barre transversale.

56eme minute
Servi côté droit, Dembélé accélère, repique dans l’axe et sert Gourcuff, qui décale Grosicki sur sa gauche. A l’entrée de la surface, le Polonais frappe vers le premier poteau. Un tir écrasé que Carrasso détourne de la jambe en corner.

59eme minute (2-1)
Corner pour Reims côté droit frappé par Diego. Le ballon est mal repoussé par la défense rennaise et Costil tente de s’en emparer mais il est balancé par L.Bangoura. L’arbitre ne bronche pas devant cette faute pourtant évidente. L’action se poursuit et Mandi, depuis l’entrée de la surface, frappe du gauche dans la cage vide.

65eme minute
Parfaitement décalé par Dembélé, G.Fernandes déborde côté droit et centre en retrait pour Gourcuff, seul dans l’axe à l’entrée de la surface. L’ancien Lyonnais reprend du gauche mais il dévisse et n’attrape pas le cadre de Carrasso.

67eme minute (3-1)
Lancé par Armand sur une perte de belle rémoise, Dembélé file côté droit, entre dans la surface, efface Weber d’un crochet intérieur et enroule une frappe du pied gauche. Carrasso est battu sur sa droite et Rennes fait le break.

90eme minute
Coup-franc pour Reims frappé par De Préville depuis le côté gauche près de la surface rennaise. Bifouma reprend d’une tête arrière et oblige Costil à une parade au pied de son poteau gauche. Mandi a suivi et essaie de reprendre mais Costil, au sol, dégage du pied.

Les joueurs à la loupe

Rennes
Fatigué DEMBELE ? Si Rolland Courbis avait pesté cette semaine en raison des deux matchs de son protégé avec les Espoirs, le jeune attaquant de 18 ans a prouvé qu’il avait encore de l’énergie. Un doublé et une nouvelle prestation de grande qualité, entre accélérations et justesse technique. SIO a évidemment souffert de la comparaison même si l’avant-centre a proposé beaucoup de solutions et délivré une passe décisive. GROSICKI, buteur et passeur, a lui aussi rendu une bonne copie dans le couloir droit. Grosse activité mais moins de réussite pour GOURCUFF à gauche. Dans l’entrejeu, ANDRE et FERNANDES ont été solides même si ce dernier aurait dû être sanctionné d’un penalty. Derrière, DIAGNE et ARMAND ont formé une charnière efficace. M’BENGUE (à gauche) et DANZE (à droite) ont essentiellement défendu. Dans sa cage, COSTIL a fait le job et il est clairement victime d’une faute sur le but de Reims.

Reims
Soirée difficile pour une équipe rémoise qui a manqué son premier quart d’heure, à l’image de TACALFRED. Sa perte de balle coûte très cher. Remplacé à la pause par MFULU qui a fait un peu mieux. WEBER, complètement pris de vitesse par Dembélé, a lui aussi connu une partie compliquée. MANDI, buteur, a été le meilleur d’une ligne arrière qui a laissé CARRASSO bien seul dans sa cage. Dans l’entrejeu, seul NDOM a un peu surnagé. Car on n’a pas vu DIEGO, TRAORE ou DEVAUX. Pas étonnant dans ces conditions que les attaquants rémois aient passé la soirée à attendre le ballon. CHARBONNIER n’a pas pesé et a laissé sa place à la pause à L.BANGOURA, un peu plus inspiré. BIFOUMA n’a pas été dans le ton et DE PREVILLE, malgré un aisance technique évidente, a également été privé de bonnes situations.

Monsieur l’arbitre au rapport

Un hors-jeu monstrueux oublié sur le but de Dembélé, un penalty refusé suite à une semelle sur De Préville : le trio arbitral n’a pas été dans le sens de Reims en première période. A noter que M.Ennjimi a laissé sa place à la pause, blessé à l’épaule et remplacé par M.Stinat. Bilan : le but de Mandi pour Reims arrive après une faute évidente sur Costil non sanctionnée.

Ça s’est passé en coulisses…

- Pour cette réception de Reims, Rolland Courbis a dû composer avec les absences de Ntep (tibia), Mexer (reprise), Cavaré (reprise), P.Henrique (raisons personnelles) et P.Mendes (suspendu). Pas mal de soucis également pour Olivier Guégan, qui était lui privé de Kyei (cheville), Oniangué (ischio-jambiers), Peuget (pubalgie), Signorino (élongation) et Conte (suspendu).

- Avant le coup d’envoi, Rennes et Reims affichaient un bilan parfaitement équilibré dans leurs confrontations en Ligue 1 depuis la remontée du club champenois dans l'élite (2012-13) : trois succès chacun, un nul, neuf buts marqués chacun.

- Ousmane Dembélé a marqué douze buts en championnat cette saison, total le plus élevé chez les joueurs de moins de 19 ans du Top 5 européen. L’international Espoir s’est montré décisif lors de onze de ses vingt matchs de L1 cette saison. Il a d'ailleurs été décisif lors de ses cinq derniers matchs de championnat (7 buts, 3 passes).

- Sylvain Armand est entré dans l’histoire du football français en disputant son 500eme match de Ligue 1 (avec Nantes, le PSG et Rennes), devenant au passage le 20eme membre d’un club très fermé. « C’est une fierté personnelle, ça récompense le fait d’avoir toujours cru en moi, d’avoir toujours donné le maximum et de m’être toujours accroché », s’est félicité l’intéressé en conférence de presse cette semaine.

La feuille de match

L1 (32eme journée) / RENNES – REIMS : 3-1

Roazhon Park (23 000 spectateurs environ)
Temps froid - Pelouse correcte
Arbitre : M.Ennjimi (3) puis M.Stinat (3)

Buts : Grosicki (12eme), O.Dembélé (15eme, 67eme) pour Rennes – Mandi (59eme) pour Reims

Avertissements : Diagne (61eme) pour Rennes

Expulsion : Aucune

Rennes
Costil (5) - Danzé (cap) (6), Diagne (6), Armand (7), M'Bengue (5) - G.Fernandes (6), B.André (6) – Grosicki (7) puis Boga (73eme), O.Dembélé (8) puis Baal (68eme), Gourcuff (6) puis Gnagnon (79eme) - Sio (6)

N'ont pas participé : Sorin (g), Zeffane, Y.Sylla, Salles-Lamonge, Boga
Entraîneur : R.Courbis

Reims
J.Carrasso (5) – Tacalfred (2) puis Mfulu (46eme - 4), Mandi (cap) (5), Weber (3) - H.Traoré (4), Devaux (3), Ndom (5) puis Kyei (77eme), Diego (3) – Charbonnier (3) puis L.Bangoura (46eme - 4), Bifouma (3), De Préville (5)

N'ont pas participé : Agassa (g), El-Kaoutari, Kankava, Ngog
Entraîneur : O.Guégan

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant