Vague de souscriptions de PEL en janvier

le
0

Le ministère des Finances a pris la décision, en début d'année, de baisser le taux de rémunération du Plan d'Épargne Logement à 2% à compter du 1er février, au lieu de 2,5%.

Baisse du taux de rendement du PEL

L'annonce a été accueillie avec surprise. Alors que le gouverneur de la Banque de France avait préconisé au gouvernement de baisser le taux de rendement du Livret A de 1% à 0,75% pour préserver la croissance française, Bercy a finalement pris la décision de conserver le taux du Livret A, mais de réduire celui du Plan d'Épargne Logement. Au 1er février dernier, le taux de rendement du PEL est ainsi passé de 2,5% à seulement 2%. Une nouvelle décevante pour les épargnants, puisque désormais, le taux de rendement net est de 1,69% alors qu'il était auparavant de 2,11%.

Vague de souscriptions de PEL

Le taux de rendement du PEL ne peut baisser après souscription, comme c'est le cas du Livret A. Les PEL souscrits avant la date du 1er février 2015 continuent donc d'être rémunérés à hauteur de 2,5%. Logiquement, de nombreux Français ont décidé d'ouvrir un plan d'Épargne Logement en dernière minute afin de profiter du taux. Cette démarche pouvait se faire en agence ou par internet, au choix.

Un taux d'intérêt de prêt, réduit

Si le taux de rendement a baissé, c'est aussi le cas du taux intérêt du prêt PEL, accessible aux épargnants après 4 ans. Il s'agit là d'une bonne nouvelle puisque les souscripteurs de PEL après le 1er février pourront emprunter à 3,20% contre 4,20% jusqu'alors. Une bonne opportunité pour les futurs investisseurs immobiliers.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant